Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 19 octobre 2016 par AIP

Abidjan - Les bailleurs de fonds engagés dans la construction du barrage hydroélectrique de Singrobo-Ahouaty séjournent en Côte d'Ivoire pour la clôture du financement du projet dont le démarrage est prévu pour 2017.

La délégation de ces institutions financières, dont la banque de développement hollandaise, chef de file des bailleurs, a été reçue en audience mardi par le ministre du Pétrole et de l'Energie, Adama Toungara.

Selon le Président directeur général (PDG) de la société ivoirienne portant le projet, Ivoire Hydro Energy (IHE) S.A., Ekolan Alain Etty, il s'agissait notamment d'expliquer à la tutelle le déroulement du projet qui est dans sa dernière phase , pour ce qui est du financement. Nous avons fini l'essentiel des études techniques environnementales et financières. Nous sommes à la dernière phase avec la phase de diligence pour laquelle tous les prêteurs sont venus , s'est-il félicité au sortir de l'audience.

La visite chez le ministre Tounagara précède une visite de terrain que va conduire la délégation mercredi sur les sites devant accueillir le projet, dans le cadre de cette clôture financière , signale-t-on.

Le projet d'Aménagement de la Centrale Hydroélectrique de Singrobo-Ahouaty sur le Fleuve Bandama, dans le département de Taabo, est le premier dans le partenariat public-privé (PPP) signé par l'Etat ivoirien dans le domaine de la production hydroélectrique. Long de 1400 mètres, le barrage qui sera constitué essentiellement d'une digue en enrochement va relier les villages de Singrobo (rive gauche) et d'Ahouaty (Rive droite). D'un coût global de quelque 77 milliards F CFA, il (le barrage) sera d'une puissance de 44 mégawatts pour une production 212 giga watt-heure soit l'équivalent de la quantité d'énergie produite par les barrages d'Ayamé 1 et 2 réunis.

La Côte d'Ivoire produit à ce jour 1975 MW d'électricité, fournie à 72,5% par quatre centrales thermiques et 27,5% par six centrales hydrauliques. Depuis 2012, le pays a entrepris des actions, notamment, les projets de construction d'ouvrages de production pour porter la puissance installée à environ 4000 MW en 2020 et plus de 6000 MW en 2030.

kg/ask

Commentaires


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur