Identifie Toi     Inscris Toi

mardi 4 octobre 2016 par APA

L'opposition Ivoirienne regroupée au sein de l'Alliance des forces démocratiques (AFD) a reporté au samedi, sa manifestation contre le projet de la nouvelle constitution ivoirienne, évoquant d'éventuelles ''infiltrations'', a appris APA de source proche de l'Alliance.

''Nous avons eu 1h d'échanges entre les membres de l'Alliance et nous avons décidé avec le Président Affi, de reporter à samedi la manifestation. Selon des informations que nous avons reçues, des personnes de mauvaise intention voulaient infiltrer nos militants et créer des troubles'', a confié la source à APA, peu avant 19h (heure locale et GMT).

?'Demain (mercredi), le président Affi fera une conférence de presse pour expliquer les raisons aux militants qui se sont mobilisés. Samedi ça ne sera plus un sit-in mais une marche qui va partir de la place de la République à l'Assemblée nationale'', a expliqué la source, leader d'un parti politique, membre de l'AFD.

En début d'après-midi, à l'issue d'une rencontre avec une délégation de l'AFD conduite par Pascal Affi N'guessan, le Ministre d'Etat, ministre de l'intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko avait demandé à l'opposition ivoirienne de sursoir à son sit-in estimant le moment '' inapproprié et pas favorable''.

Pascal Affi N'Guessan avait, à la sortie de cette audience avec le Ministre de l'intérieur décidé de se retirer pour prendre des ''décisions''.

En Côte d'Ivoire, un rassemblement de l'opposition ivoirienne prévu, ce mercredi, devant l'Assemblée nationale a été interdit. Le chef de l'Etat y est attendu pour présenter et défendre le projet de la nouvelle Constitution.

MC/hs/ls/APA

Commentaires


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur