Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 16 septembre 2016 par Le Nouveau Réveil

A l'initiative de la "Fondation Espoir Pdci-Rda", le 2e anniversaire de l'Appel de Daoukro est célébré, ce samedi. Dans l'entretien qui suit, son président Zié Daouda Coulibaly situe l'enjeu de cet évènement ainsi que ses grandes articulations.
Quelle importance la célébration de l'an 2 de l'Appel de Daoukro revêt pour vous ?
L'Appel de Daoukro est un capital important. C'est un appel qui a apporté un changement à la direction, à la vie nationale et je pense que c'est un appel qui ne doit pas passer par pertes et profits. Nous avons fait la demande lors de la célébration du premier anniversaire au président Bédié. Nous avons souhaité que chaque année, nous puissions faire la fête du souvenir. Et le président Bédié nous a donné son accord. Après donc l'An 1 qui a été l'occasion pour nous, de donner le ton de la campagne présidentielle avec pour objectif un score écrasant pour le président Ouattara. L'an 2 arrive. Nous donnons rendez-vous à tous les Ivoiriens, ce samedi 17 septembre à partir de 10 H à la place Henri Konan Bédié.

Qu'est-ce qui est au programme de ce 2e anniversaire ?
De façon pratique, la cérémonie va se dérouler en deux grandes phases. La première, c'est la cérémonie d'ouverture qui est ponctuée d'allocutions. Il y aura l'allocution du maire de la commune de Daoukro, celle du président de la Fondation Espoir Pdci-Rda que je suis. Il y aura ensuite l'allocution du ministre Niamien N'goran, président du comité d'organisation et co-parrain de la cérémonie. Puis, celle du ministre d'Etat Amadou Gon Coulibaly, secrétaire général de la présidence de la République. Et enfin, l'allocution tant attendue du président Henri Konan Bédié. Après cette première étape, nous aurons la seconde étape qui est la conférence publique animée par Pr Frederick Grah Mel autour du thème " Appel de Daoukro, 2 ans, bilan et perspectives". Il faut également indiquer que nous allons meubler la fête avec une orchestration musicale assez fournie. Il y aura des artistes locaux pour l'accueil des délégations de la ville de Daoukro, celles de la couronne de la région de l'Iffou. Mais aussi, les délégations de l'Est, du Sud, du Nord, des partis frères, de la société civile. Pendant la cérémonie, il va aussi avoir de l'animation qui sera assurée par des artistes de renom.

Qui sont les personnalités attendues ?
Le Premier ministre, les présidents des Institutions, les membres du gouvernement, les partis frères du Rhdp, les militants du Pdci-Rda. L'invité spécial, c'est le ministre d'Etat Amadou Gon Coulibaly, secrétaire général de la Présidence de la République. Nous allons lui réserver un accueil chaleureux, digne de son rang. Cet accueil se fera en deux phases. Nous avons déployé toute l'artillerie de la "Fondation Espoir Pdci-Rda" pour accueillir notre invité de marque. La première étape se déroulera au corridor de Daoukro. L'accueil se fera du corridor jusqu'à la résidence du président Bédié. Après les échanges de civilités, lorsque le ministre d'Etat sera prêt à quitter la résidence du président Bédié pour rejoindre la place Henri Konan Bédié, il y aura la seconde phase de l'accueil exceptionnel avec les jeunes fortement mobilisés grâce aux élus et cadres de Daoukro. Je profite ainsi de l'occasion pour dire un grand merci au président Henri Konan Bédié, à l'Inspecteur général d'Etat, le ministre Niamien N'goran, grand merci au président du Conseil régional, le ministre Koumoué Koffi et grand merci à tous les élus et cadres. Ils nous ont apporté leur appui au niveau de la mobilisation, de la logistique, notamment le grand frère Traoré Adam Kolia. Ensemble, nous allons célébrer le ministre d'Etat Amadou Gon qui, ne l'oublions pas, est l'ombre du président Alassane Ouattara. C'est lui le dernier rideau se sécurité du président Ouattara. C'est un homme qui a le sens aigu de l'honneur et du travail. La célébration du 2e anniversaire de l'Appel de Daoukro est l'occasion pour nous de lui rendre hommage, de le célébrer, lui dire merci. Dans les grandes consultations entre les présidents Bédié et Ouattara, nous savons qu'il est un homme de l'ombre, qu'il apporte beaucoup.

Qu'est-ce qui constitue la particularité de la célébration de ce second anniversaire de l'Appel de Daoukro?
Nous laissons la particularité au président Bédié qui fera un discours important. Ce que je puis dire, c'est que ce second anniversaire marque la célébration du rassemblement. L'année dernière, l'anniversaire a été sous le ton de la campagne présidentielle. Cette année, l'anniversaire est placé sur le ton de la mise en place du parti unifié et du Rhdp, également sous le ton du lancement de la campagne pour un vote massif du référendum pour la nouvelle Constitution. Une des innovations, c'est que ce vendredi, à partir de 16 H, toute la génération du Rhdp jouera un grand match de gala autour du concept "Rhdp, une équipe qui gagne". Les femmes du Rhdp vont jouer contre l'équipe féminine de Daoukro. Les jeunes cadres du Rhdp vont également en découdre avec les jeunes de Daoukro pour s'arroger le trophée Hkb. Le sport vous le savez, est un facteur de rapprochement. Nous voulons ainsi montrer que nous Rhdp, si nous sommes unis, personne ne peut nous battre. Nous voulons également montrer qu'au Rhdp, ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous divise. Par ailleurs, et c'est une des innovations, nos partenaires, la Librairie de France et le Groupe Tabala Editions, après avoir édité le livre sur l'Appel de Daoukro, après la confection du pagne, la réalisation de la stèle pour rendre hommage au président Bédié, nous accompagnent à nouveau pour transporter l'Appel de Daoukro sur le plan international. Nous allons réaliser, avec l'appui de Alain Focard et de Canal Plus, un documentaire intitulé " Appel de Daoukro, un exemple pour l'Afrique et le monde". C'est un téléfilm de plus d'une heure et demie, qui commence ses enregistrements sur le site de la manifestation. Il va retracer l'histoire récente des enfants du président Félix Houphouët-Boigny jusqu'à l'Appel de Daoukro. Ce sera un message à la nouvelle génération, un témoignage pour la nouvelle génération.

Quel est le message que vous avez pour les populations ?
Je lance un appel à la mobilisation à toute la Côte d'Ivoire. Comme le disent les cadres de la région de l'Iffou, si l'Appel de Daoukro était un arbre, il faut l'arroser pour qu'il grandisse. Nous jeunes, devons suivre l'exemple du président Bédié et du président Ouattara. Nous devons faire en sorte que cette deuxième célébration propulse la troisième dans la fraternité et dans la ferveur.


Interview réalisée par PAUL KOFFI

Commentaires


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur