Identifie Toi     Inscris Toi

samedi 13 aout 2016 par L'intelligent d'Abidjan

La campagne de normalisation du secteur des Eaux et Fôrets initiée par le ministre Louis-André Dacoury-Tabley est en train de porter ses fruits.

En effet des contrôles rigoureux sur le terrain et dans les unités industrielles ont permis de découvrir plusieurs cas de fraudes dans l'exploitation fôrestière ainsi que d'importants trafics illicites de bois dans plusieurs sociétés du secteur qui ont été lourdement sanctionnés par l'Administration Forestière.

Cette rigoureuse incursion chez les opérateurs du bois a eu pour conséquence de voir nombre d'entre eux se rapprocher de l'Administration forestière pour se mettre en règle.

Après les opérateurs, le ministre Louis-André Dacoury-Tabley a décidé de voir un peu plus clair dans les activités de ses propres services.

Cette détermination a permis d'épingler plusieurs agents indélicats qui se sont rendus coupables de fraude et se livrent à des trafics illicites de bois. Le dernier cas en date est celui de Yssouf Soro, Chef du Service Contrôle de la Sodefor qui vient d'être relevé de ses fonctions pour s'être rendu coupable de revente, pour son propre compte, de bois frauduleux saisis à Dabakala.

Cette opération illégale a pu être découverte grâce à la dextérité des agents de l'Unité Spéciale d'Intervention qui, profitant d'une information anonyme, ont mis la main sur le chargement délictueux, soigneusement camouflé dans un véhicule immatriculé de la Société de Développement des Fôrêts de Côte d'Ivoire (Sodefor) et conduit par des agents en tenues.
Après les phases d'information et de sensibilisation pour emmener les uns et les autres au changement, le ministre des Eaux et Fôrets passe ainsi à la phase des sanctions.

O.R avec
Service Communication du Minef

Commentaires


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur