Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 6 avril 2016 par Le Patriote

Un instrument de mutualisation des efforts, un outil de redynamisation des radios des régions et commune. Voilà comment tous présentent aujourd'hui le Réseau des radios des régions et communes de Côte d'Ivoire (3RC). Hier, à la salle Usher Assouan de l'Hôtel communal de Cocody, a eu lieu la cérémonie d'investiture des 17 membres du Bureau exécutif et le lancement des activités de cette structure. Par-dessus tout, l'investiture du Bureau et le lancement des activités du 3RC a été l'occasion, pour son président, Denis Kah Zion, maire de Toulépleu, de décliner les premières actions de terrain qui sont, entre autres, une visite aux radios en vue de faire l'état des lieux en recueillant les besoins, les difficultés. Il s'agira, en outre, de former les animateurs et techniciens et de remobiliser les ressources financières et techniques .
Ayant été l'inspirateur de la création de ce réseau, le ministre Ibrahim Sy Savané, président de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (Haca), n'a pas manqué de présenter les enjeux et l'impérieuse nécessité d'un tel instrument dans le paysage radiophonique ivoirien. Dès notre arrivée à la tête de la HACA, notre projet prioritaire, après la libéralisation télévisuelle, a été de valoriser ce potentiel que constituent les radios de proximité (...) Sur les 137 radios de proximité autorisées qui compose le paysage audiovisuel ivoirien, 78 radios appartiennent aux régions et communes. Poursuivant, le président de la Haca a dévoilé sa foi en l'avenir des radios des collectivités. Avec les 3RC nous voulons gagner le pari d'un paysage radiophonique structuré, valorisé par des radios de proximité professionnelles au service du développement local. Notre profonde conviction est que les collectivités offrent une garantie de pérennisation de ces outils. Nous avons donc décidé de faire confiance aux élus locaux pour valoriser ces radios qui peinent à trouver leur repère. Pourtant nous l'avons souvent dit, les radios sont des medias d'avenir , a-t-il souligné.
Saisissant la balle au bond, Denis Kah Zion, président de 3RC, n'a pas manqué de se réjouir de l'importance des radios dans la vie des régions et communes. C'est un instrument très important que l'Etat a mis à la disposition des élus locaux en raison de leur proximité avec les populations pour communiquer, entre autres, sur les questions de renforcement de la cohésion sociale () sur le développement économique () sans oublier la culture qui est notre être profond .
Représentant le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, le Préfet Parfait Gohourou, Directeur général de la Décentralisation et du développement local (Dgddl), a dit toute la disponibilité du premier responsable de l'Administration décentralisée ivoirienne à accompagner le Réseau. Il s'est surtout félicité de cette mutualisation des actions qui, à n'en point douter, facilitera l'accès des populations à l'information et surtout la démocratisation de celle-ci pour la citoyenneté et le divertissement. Mais, le représentant d'Hamed Bakayoko, en rassurant les membres du 3RC de la convergence de vue de son département ministériel avec eux, leur a surtout demandé de veiller à ce que le rôle citoyen des radios ne soit pas dévoyé .
Représentant le ministre de la communication, M. Sagou Djamako Gilles a dit la volonté du ministère d'accompagner le Réseau dans la professionnalisation des radios locales.
A l'issue des allocutions, le ministre Ibrahim Sy Savané a procédé à l'investiture des dix sept (17) membres du réseau.
Après sa création, le 2 décembre 2014 à Golf hôtel de Cocody, et cette investiture, le réseau entame ainsi son opérationnalité sur le terrain. Et cela a réjoui N'goan Aka Mathias, maire de Cocody, dont la cité a abrité la cérémonie de lancement des activités du 3RC.
A noter, l'investiture du bureau et le lancement des activités du 3RC étaient placés sous le patronage du ministre d'Etat Hamed Bakayoko ; sous le parrainage de Mme Affoussiata Bamba Lamine et sous la présidence du ministre Ibrahim Sy Savané. La cérémonie avait également le soutien des ministres d'Etat Jeannot Ahoussou Kouadio Président de l'Ardci et Gilbert Koné Kafana, président de l'Uvicoci.


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur