Identifie Toi     Inscris Toi

mardi 13 octobre 2015 par Jeune Afrique

Comment tu vas Grand-Bassam ?

? Et toi Bouaké ?

Dans la salle de conférences située en plein c?ur du quartier populaire de Yopougon, à Abidjan, les membres de la Commission électorale indépendante (CEI) se saluent chaleureusement du nom de leur ville d'origine, juste avant de recevoir une formation sur la distribution des cartes d'électeur et sur les moyens de ne pas oublier les habitants les plus isolés. L'humeur joyeuse en dit long sur un pays qui semble avoir retrouvé le goût du vivre-ensemble . Dehors, des urnes et du matériel électoral estampillés Pnud ont été entassés sous des tentes, à l'abri de la pluie.

On est presque prêts , se réjouit un président de commission régionale. Dans la rue, les habitants qui font la queue devant les taxis collectifs sont optimistes. Ici, on a connu des violences en 2010, mais aujourd'hui tout a changé, se réjouit Djomo Ake. Les Jeunes patriotes [fervents partisans de l'ancien président Laurent Gbagbo] sont partis ou se terrent chez eux. Élections apaisées pour une paix durable, je vote ! peut-on lire sur une affiche le long de l'autoroute qui mène au siège de la CEI, à Cocody. ... suite de l'article sur Jeune Afrique


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur