Identifie Toi     Inscris Toi

mardi 22 septembre 2015 par Le Sursaut

Le Grand prix Kailcédra 2015 des lycées & collèges a été attribué, le 19 septembre, à l'Ivoirien Gauz (Armand Patrick Gbaka-Brédé), auteur du roman à succès ?'Débout-payé'', paru aux Editions Atila. Le même jour, il est nominé pour le Prix Senghor 2015 qui désignera le premier roman francophone.

Absent à la cérémonie de distinction du Kailcédra 2015, parce qu'en France, le lauréat a écrit sur sa page facebook : Le plus beau prix du monde. La vérité sort de la bouche des enfants.

C'est un jury de jouvence composé uniquement d'élèves qui défend à coups d'arguments un livre que leur établissement aura choisi par leur délégué. Ce choix donne lieu à une compétition entre lycées et collèges. C'est de façon autonome, a précisé Ted Azouma, directeur exécutif du Prix, qu'ils décident le meilleur. Sous la supervision de Charles Nokan, président de la commission qualifiante du prix, l'auteur dont le livre aura recueilli le meilleur suffrage est, par la suite, désigné lauréat. Comme Gauz, ce fut le cas en 2014 de Véronique Tadjo avec son livre L'ombre d'Imana et Koffi Kwahulé, premier Grand prix Kailcédra en 2006.
Invitant à la démocratisation du livre, le journaliste et critique littéraire Michel Alex Kipré, l'initiateur du prix qui favorise la lecture au sein de la communauté des élèves, milite pour que le livre soit populaire et non ?'populeux''. Il faut le vulgariser et non le rendre vulgaire, souligne-t-il. Le livre est l'arme pour vaincre dans la vie. Ce pays n'a pas besoin de salon du livre, mais d'une foire livre.

Outre Gauz, Fatou Kéita avec son roman Torrent paru aux Editions Nei/Ceda, a reçu le Grand Prix Kailcédra des écoles primaires. Le prix du meilleur mécène aux Editions Eburnie a été attribué au Collège Vincent Le Leader de Yopougon.

La 5è édition du Grand prix des lycées et collèges qui s'est déroulée à Houkami Guyzagn, à la Riviera 3, a rassemblé les acteurs de l'industrie du livre en Côte d'Ivoire, l'Association des écrivains de Côte d'Ivoire présidée par Josué Guébo, les journalistes et critiques littéraires, l'Association des éditeurs de Côte d'Ivoire avec son président Ange-Félix Ntakpri.

Koné SAYDOO


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur