Identifie Toi     Inscris Toi

dimanche 13 septembre 2015 par Jeune Afrique

La chute spectaculaire des cours des minerais ces derniers mois provoque des licenciements massifs dans les mines en Afrique, laissant craindre des troubles sociaux en plus du ralentissement économique sur un continent riche en matières premières.

Au cours des dernières semaines, plusieurs groupes ont annoncé des suppressions d'emplois, la fin de leurs activités ou la réduction de leurs opérations dans des pays miniers clés, comme l'Afrique du Sud, la Zambie et la République démocratique du Congo.

En Afrique du Sud, où le secteur emploie un demi-million de personnes et représente 7% du PIB, le Britannique Lonmin a décidé en juillet de supprimer 6.000 emplois. Un chiffre largement sous-évalué selon les syndicats qui estiment, eux, que 19.000 postes sont menacés.

La plupart des licenciements se font dans le platine, dont la valeur a chuté d'environ 40% depuis 2011. ... suite de l'article sur Jeune Afrique


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur