Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 16 juillet 2015 par AIP

Abidjan - Le guide suprême iranien Ali Khamenei a mis en garde le président iranien, Hassan Rohani, contre certaines grandes puissances qui ont signé l'accord nucléaire, défendu avec vigueur par le président américain Barack Oboma.

Dans une lettre rendue publique jeudi, Khamenei reconnaît qu'avoir réussi à conclure cet arrangement est "une étape majeure", mais il appelle M. Rohani à "faire attention à une possible violation par les autres parties de leurs engagements".
allusion
"Vous savez très bien qu'on ne peut pas du tout faire confiance à certains des six Etats participant aux négociations", l'a-t-il prévenu en ne précisant pas toutefois à quel Etat il faisait parmi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (Etats-Unis, Grande Bretagne, Chine, Russie et l'Allemagne), tous signataires de cet accord historique mardi à Vienne, après deux ans de négociations.

Cette mise en garde coïncide avec la visite jeudi en Israël du ministre britannique des affaires étrangères, Philip Hammond, pour évoquer cet accord avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui l'a qualifié d'"erreur historique".

L'accord doit rendre quasiment impossible la fabrication par l'Iran d'une bombe atomique, tout en lui assurant le droit de développer une filière nucléaire civile, en échange d'une levée progressive et réversible des sanctions adoptées depuis 2006 par l'ONU, les Etats-Unis et l'Union européenne, qui brident son économie.

(AIP)
sdaf/cmas


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur