Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 3 juillet 2015 par Fraternité Matin

Nous appelons tous les candidats à signer une charte de bonne conduite. Nous invitons le gouvernement à prendre une loi d'amnistie pour tous les prisonniers élargie à ceux qui sont en exil, démanteler tous les camps des réfugiés ivoiriens dans la sous- région et passer maintenant à l'indemnisation de toutes les victimes de la crise électorale de 2010 , a-t-il indiqué.

La plate-forme de la société civile conduite par son président Tapé Mambo a, dans le cadre d'élections apaisées, invité le gouvernement à prendre une loi d'amnistie pour tous les prisonniers. Au cours de la conférence de presse qu'il a animée, ce jeudi 2 juillet, au Centre de promotion des investissements en Côte d'Ivoire (Cepici), M. Mambo a également appelé la classe politique à vider le contentieux de 2010. Avant de faire quelques propositions.

Nous appelons tous les candidats à signer une charte de bonne conduite. Nous invitons le gouvernement à prendre une loi d'amnistie pour tous les prisonniers élargie à ceux qui sont en exil, démanteler tous les camps des réfugiés ivoiriens dans la sous-région et passer maintenant à l'indemnisation de toutes les victimes de la crise électorale de 2010 , a-t-il indiqué.

Ce dernier a rappelé que depuis 1990 que la Côte d'Ivoire a entamé les processus électoraux, il n'y a jamais eu de passation de charge entre les présidents sortants et entrants. C'est pourquoi, il a appelé la société civile ivoirienne dans toute sa composante et sa diversité de même que les religieux à une prise de conscience collective afin d'avoir un processus électoral consensuel. Pour lui donc, la société civile ivoirienne doit refuser d'être l'otage de la classe politique.

Remerciant le Président de la République pour avoir annoncé qu'il recevra toute l'opposition, il a révélé que la société civile s'oppose à tout report des élections et à une quelconque transition qui va plonger encore le pays dans des lendemains incertains.

Il a souhaité que la société civile soit invitée à la rencontre entre le Président Ouattara et les partis politiques.

Source FratMat.info


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur