Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 24 juin 2015 par Xinhua

L'association mondiale de l'industrie du transport aérien a exhorté mardi les pays africains à libéraliser leurs secteurs de l'aviation afin de rendre l'industrie compétitive et d'accélérer l'intégration régionale.

Le directeur général de l'Association du transport aérien international (IATA) Tony Tyler a laissé entendre lors d'un forum de l'aviation à Nairobi que les compagnies aériennes africaines devraient avoir la liberté de développer leur entreprise.

"A long terme, cela aidera à construire une industrie du transport aérien africain fort qui pourrait alors déployer davantage ses ailes globalement", a déclaré M. Tyler.
Il a noté que l'Afrique fait moins de progrès en termes de connectivité avec le reste du monde, y compris les compagnies aériennes africaines.

L'aviation de l'Afrique a le potentiel d'être un catalyseur pour la croissance économique et le développement, a affirmé M. Tyler, ajoutant que selon les données de l'IATA, l'industrie soutient près de 6,9 millions d'emplois sur le continent et contribue à environ 80 milliards de dollars au produit intérieur brut (PIB) de l'Afrique.
En 1999, les pays africains ont signé la Déclaration de Yamoussoukro qui appelle à la libération de l'industrie de l'aviation en Afrique.

Les Etats membres de l'Union africaine se sont engagés à mettre en oeuvre l'accord de Yamoussoukro avant la fin de 2017.


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur