Identifie Toi     Inscris Toi

samedi 17 novembre 2007 par L'intelligent d'Abidjan

Les écoles risquent d'être fermées le lundi 19 novembre 2007 dans la cité du Fromager. La raison tient au fait qu'un collectif de fondateurs et d'enseignants du secondaire privé, accusant le Directeur Régional de l'Education Nationale de Gagnoa M. Noël Badi de recrutements parallèles ont décidé d'organiser un sit-in à la Dren pour ?'exiger son départ''.

Yao Kouadio, Secrétaire du Syndicat National des employés de l'Enseignement Privé secondaire de Côte d'Ivoire (Syneepse-ci), qui nous a livré hier l'information en est convaincu. Le Dren de Gagnoa M. Noel Badi a fait entrer des élèves précédemment inscrits dans les écoles privées au Lycée moderne de gagnoa. Cette action baptisée recrutement parallèle, et strictement interdite par le ministère de l'Education Nationale, participe selon lui de la désertion des écoles privées. ?'Nous ne pouvons pas accepter cela. Pour marquer notre désapprobation, un collectif constitué de fondateurs d'écoles privées de Gagnoa, de l'Ong Mire et du Syneepsci a décidé de tenir un sit-in le lundi 19 novembre pour exiger que tous les élèves indûment inscrits dans les établissements publics de Gagnoa en sortent ainsi que le départ de Noel Badi de la Dren'', a-t-il martelé. A l'en croire, c'est au moment où celui-ci a exercé l'intérim occasioné par le décès du proviseur qu'il aurait procédé au recrutement parallèle de nombreux élèves du privé. ?'Ainsi, les effectifs se sont subitement accrus et à ce jour, les élèves au lycée moderne de Gagnoa sont empaquetés car dépassant 100 par places'', a-t-il souligné. Non sans préciser que ce collectif n'entend pas reculer si les deux raisons qui ont suscité le sit-in ne sont pas satisfaites. A savoir le départ de Noel Badi de la Dren de Gagnoa et le retrait des effectifs de classe du lycée moderne de tous les élèves qui y ont accédé par recrutement parallèle.

M.T.T


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur