Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 7 mai 2015 par Xinhua

Le gouvernement ivoirien a décidé de créer une chambre des métiers des mines et des hydrocarbures dans le but d'"actualiser la législation" en Côte d'Ivoire au regard de l'essor enregistré particulièrement par le secteur des mines au cours des dernières années dans le pays.
L'annonce a été faite mercredi par le porte-parole du gouvernement Bruno Koné au sortir d'un conseil des ministres.

A l'en croire, le projet de loi qui sera examiné par l'Assemblée nationale permettra de "favoriser les partenariats entre l'Etat et un certain nombre d'organisations professionnelles et un meilleur développement du secteur minier ivoirien".
Depuis quatre ans, l'Etat a attribué des permis de recherche d'or à cinq sociétés sur une période de quatre ans pour un investissement de plus de trois milliards FCFA (environ 5 millions USD).
Ces sociétés minières prospectent dans les départements de Yamoussoukro et Tiébissou (centre), de Bouaflé, Daloa et Zuénoula (centre-ouest) et de Tanda (nord-est).

En 2014, la Côte d'Ivoire a produit plus de 18 tonnes d'or contre 15 en 2013 et sept en 2009.
Les activités dans le secteur minier dans son ensemble (hors produits pétroliers) sont en nette progression avec en 2014, plus de 140 permis de recherches minières attribués.
A ce jour, officiellement huit permis d'exploitation minière industrielle pour l'or et trois pour le manganèse ont été attribuées.
Le secteur minier (hors produits pétroliers) a généré en 2014 près de 300 milliards FCFA de chiffre d'affaires avec 6.640 emplois directs.


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur