Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 1 mai 2015 par Fraternité Matin

Dans le cadre des actions de lobbying en direction des investisseurs privés étrangers, le chef du gouvernement ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a rencontré, ce jeudi 30 avril, plusieurs industriels italiens soit en B to B, soit en groupe.

Le Premier ministre, ministre de l'Economie, des Finances et du Budget a invité ses hôtes regroupés au sein de la Confindustria Assafrica et Mediterraneo (Association des industriels italiens), dirigé par Pier Luigi d'Agata mais aussi d'autres opérateurs, à se rendre en Côte d'Ivoire pour présenter leurs projets. Et découvrir les véritables opportunités d'investissement que le pays offre.

Voici une proposition concrète. Je vous invite à organiser une mission conjointe de Cofindustria Assafrica et Mediterraneo et d'autres opérateurs économiques italiens en Côte d'Ivoire pour constater la situation. Chaque fois que nous allons dans un pays et que cela est suivi par une mission en Côte d'Ivoire, des résultats suivent six mois ou un an plus tard. Il n'y a pas de raison qu'il n'en soit pas ainsi avec les Italiens , a rassuré Kablan Duncan.

Un appel accueilli favorablement par ses hôtes. Nous prenons l'engagement d'organiser une mission en Côte d'Ivoire dans les prochains mois avec l'ambassade , a répondu Pier Luigi d'Agata, directeur général de l'organisation représentée par une cinquante de personnes lors de la rencontre dans la salle de conférence de l'hôtel qui accueille le Premier ministre. Il a obtenu que les rencontres B to B avec des investisseurs qui le désirent puissent se dérouler.

En attendant le déplacement, les Italiens ont présenté plusieurs projets dans divers secteurs d'activités qu'ils souhaitent réaliser dont une bonne partie en partenariat avec des opérateurs nationaux ou déjà installés sur place. Les secteurs sont: le recyclage de pneus usagés pour la protection de l'environnement en Afrique de l'ouest, les banques, le tourisme, l'hôtellerie, l'industrie chimique, l'habillement avec le prêt à porter, la laiterie et fromage, l'énergie photovoltaïque, les machines et les engrais dans l'agriculture, l'électricité et l'eau, l'architecture et l'urbanisme, les produits cosmétiques, les savons liquides, l'eau, les machines industrielles et le partenariat avec le port de San Pedro, l'agroalimentaire, transit maritime, la raffinerie, etc. ... suite de l'article sur Fraternité Matin


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur