Identifie Toi     Inscris Toi

mardi 13 novembre 2007 par Le Matin d'Abidjan

Tourner la page triste qui rappelle la guerre et les querelles inutiles de leadership pour regarder dans la même direction. Celle du développement du Bafing, région située au Nord-Ouest de la Côte d'Ivoire . C'est à cette principale résolution que des ressortissants de Touba et sa région sont parvenus à l'issue du forum qui a été organisé autour du thème : Quelle contribution des fils et filles du Bafing dans la reconstruction post-crise de la région ? . Initié par un groupe de cadres disséminés dans des organisations dont le but est d'aider au développement de cette partie du pays, le forum s'est tenu en deux parties. La première a eu lieu le 1er septembre 2007 à l'hôtel Ivoire, à Abidjan et la seconde le 08 septembre, à Touba. A la présentation des actes de cette réunion samedi dernier, au centre de cartographie et de télédétection (CCT) à Cocody, M. Yatié Diomandé, cadre au BNETD et président du comité d'organisation, a déclaré que les participants ont opté pour la mise en valeur de toutes les potentialités dont regorge la région. A cet effet, des actions visant le développement agricole, la promotion de l'entrepreunariat privé, la formation des jeunes en vue de faciliter leur insertion ont, entre autres, été proposées. Il a même été suggéré que le Bafing produise de l'attiéké, vu que le sol de cette zone est très propice à la culture du manioc. Les participants à ce forum ont, en sus, souhaité voir le conflit agriculteurs-éleveurs qui touche toutes les 08 sous-préfectures du Bafing réglé prendre fin. A côté de cela, il a été recommandé que les actions s'appuient sur les Ong et mutuelles existantes déjà, à savoir Alliance des volontaires pour le développement du Bafing (AVODEV-Bafing), l'organisation agricole Yeya, le Réseau pour la lutte contre la pauvreté Mais toutes ces propositions ne seront traduites en actes qu'à certaines conditions. Nous devons fraterniser pour aider la région à rebondir. Vous devez aussi vous référer à l'Etat à travers les structures décentralisées qui seront des partenaires privilégiés , a conseillé le ministre Lamine Fadiga qui a félicité les initiateurs de ce forum avant de leur promettre le soutien des aînés.

Josiane Badet


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur