Identifie Toi     Inscris Toi

lundi 9 mars 2015 par Jeune Afrique

Le chef du Front populaire ivoirien a menacé samedi de saisir la justice après que des "frondeurs" ont annoncé son éviction de la tête du parti de l'ex-président Laurent Gbagbo, en pleine crise avant la présidentielle d'octobre.

Ces "frondeurs" membres du FPI "ont posé des actes qui seront soumis au comité central, et sur lesquels nous nous réservons le droit d'engager d'autres actions afin que leur nullité soit constatée par la justice", a déclaré Pascal Affi N'Guessan lors d'une conférence de presse au siège du parti à Abidjan. ... suite de l'article sur Jeune Afrique


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur