Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 18 fevrier 2015 par AIP

Abidjan - Le ministre des Affaires étrangères (MAE), Charles Diby Koffi, a présenté le trophée de la 30ème Coupe d'Afrique des nations de football "acquis de haute lutte par les Eléphants" en Guinée Equatoriale.

Pour le premier responsable de la diplomatie ivoirienne, lors d'une cérémonie, mardi, à la salle de conférences du MAE à Abidjan-Plateau, cette consécration des footballeurs ivoiriens est certes le fruit des efforts consentis par le peuple de Côte d'Ivoire mais, c'est surtout le résultat de la confiance et du soutien de ces "pays frères et amis" qui ont toujours cru en à la Côte d'Ivoire et qui ne l'ont jamais abandonnée, même dans les moments les plus difficiles.

C'est pourquoi, a estimé le ministre d'Etat, "il est donc tout indiqué que vous soyez associés pleinement à ce moment de joie et de partage occasionné par la victoire des Eléphants"
Le doyen du corps diplomatique, le Nonce apostolique, recevant le "magnifique" trophée des mains du ministre d'Etat Diby Koffi, a salué, au nom des diplomates et représentants des organisations internationales, "cette victoire éclatante des footballeurs ivoiriens."
Mgr Joseph Piteri a plaidé pour la capitalisation de ce succès, afin de conduire le pays vers le vivre ensemble, la tolérance, la réconciliation et la paix.

"Le soir du dimanche (8 février) de la victoire, les militants des différents partis se sont assis á la même table pour prendre un verre.

On doit dire un grand merci pour l'exemple de solidarité et de vivre ensemble.

Les Ivoiriens doivent prendre les Eléphants en exemple pour plus de respect pour le pays et envers les vrais éléphants animaux, afin de préserver cette espèce et toutes les autres espèces de la faune", a souhaité le Nonce apostolique.

Une projection de film retraçant le parcours des Eléphants et des séances de photos ont mis fin à cette manifestation qui a vu la participation de nombreux diplomates dont la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies, Aichatou Mindaoudou.

Ik/kp


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur