Identifie Toi     Inscris Toi

dimanche 1 fevrier 2015 par APA

Le match de quart de finale de la 30è édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football entre l'Algérie et la Côte d'Ivoire, dimanche soir, à Malabo, revêt un double enjeu de qualification et de suprématie entre deux équipes qui se tiennent dans cette compétition depuis 1968.

En six oppositions en phase finale de CAN, les Fennecs d'Algérie et les Eléphants de Côte d'Ivoire se neutralisent avec deux victoires pour chaque équipe et deux nuls. Les deux attaques ayant inscrit 20 buts, soit une moyenne de 3,33 buts par match.

C'est à Addis-Abeba, lors de la CAN 1968 en Ethiopie qu'Algériens et Ivoiriens croisent le fer pour la première fois, le 12 janvier, avec au bout, un cinglant 3-0 à l'actif de la Côte d'Ivoire. Jean Louis Bozon (15') et Laurent Pokou (25' et 65') sont passés par là.

Le 13 mars 1988 au stade Mohamed V de Casablanca, au but de Laktar Belloumi (16') pour l'Algérie, a répondu Abdoulaye Traoré (48') pour un match nul (1-1). Un tirage au sort a qualifié les Fennecs pour le tour suivant.

A domicile pour la CAN 1990, l'Algérie est facile vainqueur de la Côte d'Ivoire (3-0), le 5 mars au stade du 5 juillet à Alger grâce à Menad Djamel (27'), Chérif El Ouazzani (81') et Mohamed Oudjani (82').

Avant son premier et unique sacre continental à Sénégal 1992, la Côte d'Ivoire a défait, en match de groupe, l'Algérie (3-0) au stade Aline Sitoe Diatta de Ziguinchor. Les artificiers ivoiriens, ce 13 janvier 1992 ont pour noms Abdoulaye Traoré (14'), Youssouf Fofana (25') et Joël Tiéhi (89').

A Cabinda en Angola, Fennecs et Eléphants ont livré, le 24 janvier 2010, un quart de finale de très belle facture prolixe en buts, 5 au total, dont 3 pour l'Algérie, Antar Yahia (71'), Madjid Bongherra (90'+2) et Karim Matmurum (105'+2) contre deux buts de Kalou Bonaventure (4') et de Kader Kéïta (89') du côté ivoirien, après des prolongations inespérées pour les Algériens.

La dernière confrontation entre Eléphants et Fennecs remonte au 30 janvier 2013 en Afrique du Sud lors de la 29è CAN. Feghouli (64'), Sandami (70') pour l'Algérie et Drogba (77'), Bony Wilfried (81') ont permis aux deux équipes de concéder le match nul (2-2).

Dimanche, au stade de Malabo, outre la qualification pour une place en demi-finale, l'Algérie et la Côte d'Ivoire joueront pour la suprématie de l'une ou l'autre équipe.

Les Fennecs algériens, grandissimes favoris de la compétition, après une honorable participation au mondial 2014 au Brésil, entendent inscrire pour la deuxième fois leur nom sur le socle de Dame Coupe.
En face, se dresse une équipe gonflée des Éléphants après leur match de référence du tournoi mercredi face au Cameroun (1-0). Si Yaya Touré et ses partenaires, rééditent leur dernière prestation, nul doute que le match sera intense.

Le vainqueur rencontrera en demi-finale, la RD Congo qui a battu, samedi à Bata, dans un match renversant, son voisin frontalier, le Congo (4-2) après avoir été menée (0-2) à vingt-cinq minutes de la fin du temps réglementaire.


HS/ls/APA


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur