Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 18 decembre 2014 par L'intelligent d'Abidjan

Présent à l'inauguration du 3e pont du District d'Abidjan qui porte son nom, Henri Konan Bédié a réitéré dans son allocution, l'appel à la réélection du président Alassane Ouattara à la présidentielle de 2015. Ci-dessous l'intégralité de cette allocution.

C'est un grand jour, un jour de joie pour moi mais aussi pour toute la Côte d'Ivoire, de voir se réaliser cette ?uvre de grande envergure qui porte mon nom, par la volonté du Chef de l'Etat, mon jeune frère, le Président Alassane Ouattara. L'?uvre est immense et belle.
Prévu dans le cadre des Chantiers de l'Eléphant d'Afrique, le troisième pont d'Abidjan que nous inaugurons aujourd'hui est destiné à désengorger la ville d'Abidjan, dont la circulation devenait de plus en plus difficile.

Je veux donc remercier en tout premier lieu Monsieur le Président Alassane Ouattara, bâtisseur infatigable, nouveau développeur de ce beau pays, d'avoir pérennisé mon nom en l'inscrivant à jamais sur la stèle de ce magnifique pont. A vrai dire, je suis simplement ému et reconnaissant à lui et à tout son gouvernement pour avoir repris ce projet et l'avoir réalisé.
Je veux remercier ensuite les artisans de cette magnifique infrastructure qui change la physionomie de la ville d'Abidjan et qui est destinée à rendre de très grands services à la population ivoirienne dans son ensemble et celle des quartiers de Cocody , de la Riviera et de la Commune de Bingerville en particulier qui souhaiterait se rendre dans le sud de la ville, à Treichville, Marcory ou Port-Bouët.

Mes félicitations s'adressent naturellement aux entreprises et aux techniciens dont la plupart sont des ivoiriens, lesquels ont de la sorte réalisé des prouesses techniques dans la construction de l'ouvrage de cette nature, au point qu'ils peuvent dire de ce pont, le pont made in Côte d'Ivoire , ce qui constitue une source de fierté certaine.
J'invite tous les Ivoiriens à préserver cette belle ?uvre et à se l'approprier pour toujours et l'éternité.

Monsieur le Président de la République, Mesdames et Messieurs les Invités, merci pour la joie et la fierté que vous nous procurez ce jour et merci aussi de m'avoir accordé ces quelques instants d'attention.

Merci à tous !
Merci pour tout !

Enfin en post-scriptum, comme dans une missive jetée à la poste et à la postérité et pour les mots de la fin de cette allocution, je propose ceci que j'ai écrit: Cet ouvrage révolutionnaire vaut à lui seul deux mandats présidentiels pour son grand réalisateur, le Président Alassane Ouattara .

A bon entendeur salut !
Retranscrit par A.A


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur