Identifie Toi     Inscris Toi

samedi 8 novembre 2014 par Notre Voie

Quand Dieu veut du bien à un homme, il vient habiter sa maison. C'est un vieux proverbe anglais qui le dit. Dieu habite la maison de l'ancien directeur général du Port d'Abidjan Marcel Gossio, parce qu'il lui veut du bien. Ce que Dieu t'a donné, que saint Pierre le bénisse , renchérit un proverbe espagnole. Pour tout ce que Dieu a fait de bien pour lui dans sa vie, Marcel Gossio est allé se mettre à genoux pour lui témoigner toute sa reconnaissance et lui rendre gloire. Il a donc demandé un culte d'action de grâce le jeudi 6 novembre à la paroisse Bon Pasteur de la Riviera III. L'ancien Dg du Port, son épouse et ses enfants ont levé les mains au ciel, chanté et prié avec leurs parents, amis et connaissances. De son passage sur la terre des hommes, il retient qu'il a été le directeur général du Port d'Abidjan, poumon économique du pays phare de la sous région. Ce n'est pas rien pour Marcel Gossio. Malgré les dures épreuves qu'il traverse depuis avril 2011, il a foi et place toute son espérance en son créateur. Un proverbe portugais dit : Si Dieu ferme une porte, il ouvre aussitôt une fenêtre. Et Gossio est optimiste que Dieu lui ouvrira une fenêtre. Après le culte, ils sont tous allés achever la prière à la grotte de la paroisse en s'inclinant au pied de la vierge Marie. L'homme de Dieu qui a célébré le culte, Koffi Agoua Marcellin, a demandé la patience et la grâce pour lui. Ce samedi, les ressortissants des régions du Cavally et du Guémon le reçoivent pour lui apporter le réconfort après ce qu'il a subi dans la crise postélectorale.

Benjamin Koré


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur