Identifie Toi     Inscris Toi

mardi 1 juillet 2014 par AIP

Madinani - Le secrétaire général de l'association des chefs traditionnels du département de Madinani (Nord), Koné Lanciné dit "Sodja" sollicite une ambulance pour l'hôpital général de ce département, afin de "sauver plusieurs vies humaines''.

"Nous demandons au gouvernement de nous aider à avoir une ambulance à l'hôpital général. Nous sommes obligés d'évacuer nos malades à Boundiali ou à Odienné à moto. Avec l'état de dégradation avancée des routes, la vie des patients est en danger. Nous mettons facilement trois à quatre heures pour parcourir les 57 km qui relient Madinani à Boundiali'', a plaidé Koné lanciné dans un entretien à l'AIP.

Il a révélé que sept personnes, en majorité des femmes sont mortes cette année, faute d'ambulance dans le seul village de Kokoun.

En mai 2013, le médecin-chef de l'hôpital, Dr Kouassi Rémi soulignait lors d'une réunion avec le comité de gestion l'absence des services notamment de radiologie, chirurgie et un bloc opératoire, la gynécologie obstétrique ainsi que le cabinet dentaire. Il a en outre fait savoir que 39 cas d'évacuation de patients ont été faits dans des "conditions difficiles" qui ont occasionné des décès.

Une ambulance offerte par le Conseil général d'Odienné d'alors est en panne et déposée dans un garage à Korhogo. Sa réparation nécessite environ quatre millions de francs CFA. Le département de Madinani compte environ 50 000 âmes.


mk/ik/ask


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur