Identifie Toi     Inscris Toi

mardi 17 juin 2014 par AIP

Abidjan, 17 juin (APS/AIP) - Une association regroupant des imams et oulémas officiant dans la commune de Ouakam, à Dakar (Sénégal), en appelle à la contribution des acteurs politiques et de bonnes volontés pour la création d'un Observatoire des élections destiné à préserver la paix sociale, dans un contexte de violence politique.

Selon un communiqué de cette association regroupant les collèges des imams et oulémas officiant dans les 25 mosquées sur l'ensemble du territoire communal de Ouakam, une réunion s'est tenue sur le sujet, le 2 juin, en prévision des élections locales du 29 du même mois.

Au cours des échanges, les représentants des différents partis ou coalitions de partis se sont engagés à "servir d'exemple à d'autres localités où les passions se déchaînent déjà, à d'autres encore où la violence s'est installée bien avant l'ouverture officielle de la campagne électorale".

Les responsables politiques concernés ont retenu de "privilégier le débat d'idées et la confrontation des programmes électoraux", mentionne le communiqué.

Ils ont également convenu de ne rien entreprendre qui soit de nature à provoquer la violence ou à compromettre les relations exemplaires de bon voisinage et les liens indissolubles de parenté qui font que tous ceux qui ont séjourné à Ouakam ont gardé un souvenir impérissable de ce village le plus cosmopolite du Sénégal.

"De ces échanges empreints de fraternité, il s'est dégagé l'impérieuse nécessité de maintenir le contact, afin d'assurer le suivi des résolutions prises notamment en luttant contre la violence sous toutes ses formes, qu'elle soit liée à la spéculation foncière, aux joutes électorales ou aux compétitions sportives", relève le communiqué.

Aussi, les membres de cette association félicitent-t-ils les représentants des différents partis politiques ou coalitions de partis "pour l'intérêt qu'ils ont tous accordé à cette réunion familiale", rapporte ce communiqué.

Ils disent prendre acte de leur engagement solennel à ne ménager aucun effort pour préserver la paix sociale, les biens des habitants, leur intégrité physique ainsi que leur quiétude.

L'association des Imam et Ouléma de Ouakam réaffirme ''sa constante et entière disponibilité et souhaite que lui parvienne la contribution des uns et des autres, y compris celle de bonnes volontés qui n'ont pas eu la chance d'assister à ces moments forts d'échanges fructueux''.

Elle précise que l'objectif en vue est ''la création de cet observatoire des élections dont l'idée émise a été fortement saluée par tous et dont il convient de préciser la composition et les missions", souligne le texte.

cmas


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur