Identifie Toi     Inscris Toi

samedi 31 mai 2014 par Le Democrate

Ouverte le mercredi 28 mai dernier à l'auditorium de la Caisse de stabilisation au Plateau, les lampions se sont éteint hier vendredi 30 mai sur la 10ème édition du Marché des assurances banques et établissements financiers (Mabef).L'apothéose de ce grand événement économique et financier de l'année a été marquée par la conférence prononcée par le Ministre de la poste et des Tics, porte-parole du gouvernement M. Bruno Nabagné Koné, parrain de ladite édition. Tics et développement du secteur financier : enjeux et perspectives est le thème développé par le conférencier. D'entrée, il a fait le constat que la rencontre entre le secteur financier et les Tics ne pouvait pas ne pas avoir lieu car dira-t-il, les deux ont en commun la création et la gestion des richesses . Selon lui , les Tics ont révolutionné le métier de la finance en ce sens que grâce aux nouvelles technologies de l'information et de la communication , la rapidité et l'efficacité dans les services financiers sont perceptibles .Bien que satisfait de l'évolution des Tics en Côte d'Ivoire , le porte-parole du gouvernement a fait remarquer que l'Etat , par le biais de son département ministériel , a mis des garde-fous par la prise d'un certain nombre de décisions qui se déclinent en cinq axes .Il s'agit notamment de la révision de la loi de 1995 par l'adoption d'un nouveau code sur les Tics renfermant la loi sur la cybercriminalité. Ensuite, la mise en place d'infrastructures permettant la connexion des villes et villages en fibres optiques (5000 villages prévus). Cela, en vue de permettre l'accessibilité aux Tics. Aussi, pour le gouvernement, il faut veiller à ce que le contenu vise le bien-être des usagers et de la population. Pour ce faire, l'homme devra être au centre de tout ce dispositif mis en place. A en croire le parrain du Mabef 2014, les perspectives des Tics sont bonnes car précise-t-il dans 20 ans, il y aura des choses extraordinaires dans tous les secteurs de la vie grâce aux Tics à travers les services qu'elles vont rendre à l'humanité. C'est pourquoi, d'ores et déjà notre pays prend les dispositions nécessaires pour ne pas rester à la traine de cette révolution .Concernant l'accroissement du taux de bancarisation qui est l'une des batailles que mène le Mabef depuis 10 ans , le Ministre a reconnu et félicité le Dg de cette structure M. N'dri Bernard pour ses efforts qui ont permis à la Côte d'Ivoire de passer de 4% en 2004, année du lancement du Mabef, à 12% aujourd'hui. Je tiens à féliciter le Directeur général du Mabef pour ses actions au profit de la bancarisation car c'est l'une des tâches du gouvernement qui est en train d'être accomplie par un privé. Félicitations, je ferai en sorte que désormais le Mabef soit soutenu et accompagné . Toutefois, l'orateur a reconnu l'apport important des Tics dans la bancarisation en Côte d'Ivoire. Notamment grâce à l'action du téléphone portable. C'est le téléphone portable qui a créé le déclic de la révolution entre le secteur financier et les Tics. Et le Kenya en est le précurseur en Afrique, voire dans le monde . Bien avant l'intervention du parrain, le Directeur commercial et marketing de la caisse d'épargne a, dans une projection sur PowerPoint, relevé les défis et les avantages des Tics dans les activités bancaires. Selon M.Séka Parfait, Sous- directeur à la Caisse d'épargne, les Tics et les banques favorisent la création de nombreux emplois de nos jours. Et M. Bernard N'dri, DG du Mabef de se féliciter des actions menées en faveur du développement des Tics et des banques en Côte d'Ivoire depuis 10 ans. Et non sans promettre la poursuite de ces actions les années à venir. Annonçant ainsi les couleurs de la prochaine édition ! Mabef 2015.C'est le Ministre Bruno Koné Nabagné, parrain de la cérémonie, qui a tiré le rideau sur la 10ème édition du Mabef 2014 qui aura tenu toutes ses promesses.

Nando Dapa


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur