Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 22 mai 2014 par APA

Abidjan - Trois projets ont fait, mercredi, l'objet d'une signature de protocole de financement entre l'Ambassadeur de France en Côte d'Ivoire, Georges Serre et trois Organisations non gouvernementales (ONG) ivoiriennes pour un montant global de près de 130 000 euros (85,1 millions FCFA) dans le cadre du programme du Fonds spécial de développement (FSD) de l'Ambassade de France .

La cérémonie qui a eu pour cadre la Résidence de France, à Cocody (quartier des ambassadeurs à l'Est d'Abidjan) concerne trois projets touchant à la protection de l'enfance, l'aide aux populations marginalisées, la structuration et le renforcement des organisations de la société civile.

Le premier projet porté par l'Association Nationale d'Aide à l'Enfance en Danger (ANAED), via son Projet d'assistance aux enfants en mobilité et aux enfants à risque de mobilité contre l'exploitation, les abus, la négligence et les violences, est doté d'un montant de 45 000 euros (29,2 millions FCFA).

Il apportera, selon M. Serre, une prise en charge intégrale d'enfants victimes identifiés , en visant notamment une réintégration familiale, communautaire, et scolaire .

Quant au projet de renforcement des capacités des organisations de pisciculteurs dans le Centre- Ouest de la Côte d'Ivoire, dans les régions de Gôh et Nawa, il permettra, le renforcement de 6 groupes de producteurs piscicoles.

Ce projet, d'un montant de 50 000 euros (32,7 millions FCFA) est porté par l'Association des Pisciculteurs de Côte d'Ivoire (APCI) de Yaya Forgo.

Enfin le dernier projet d'un coût de 36 000 euros soit 23,6 millions FCFA, porté par l'Arche de Côte d'Ivoire (Insertion socio-économique de la personne avec handicap mental) aidera les acteurs qui accompagnent et prennent en charge les personnes handicapées mentales à Bouaké au Centre-Nord du pays.

Notre objectif est, également de relancer nos ateliers (pâtisserie et unités de production de volailles) dans lesquels les personnes handicapées viennent travailler et qui tournent au ralenti depuis qu'ils ont été pillés pendant la crise militaro-politique de 2002 a souligné Koffi Gnagoran, le Directeur de l'Arche de Côte d'Ivoire.

Le Fonds Social de Développement de l'Ambassade de France, d'un montant global de 800
000 euros, a , selon Georges Serre, vocation à renforcer la société civile et à permettre la mise en place des projets de proximité initiés par des porteurs locaux, au bénéfice direct des populations les plus vulnérables.

HS/ls/APA


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur