Identifie Toi     Inscris Toi

lundi 12 mai 2014 par Jeune Afrique

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé le 9 mai au président ivoirien, Alassane Ouattara, que la force Licorne allait prochainement changer de statut pour devenir une base des forces françaises en Côte d'Ivoire.
Douze ans après avoir vu le jour, en septembre 2002, la force Licorne est sur le point de s'éteindre. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, l'a confirmé en personne au président ivoirien, Alassane Ouattara, le 9 mai, puis au ministre délégué chargé de la Défense, Paul Koffi Koffi, le lendemain, lors de la première étape d'une tournée en Afrique de l'Ouest qui devait le conduire au Sénégal le 11 mai et en Mauritanie le 12.
La disparition de la force Licorne, qui a joué un rôle crucial dans la crise ivoirienne (aux côtés des casques bleus de l'Onuci) et dans la chute de Laurent Gbagbo en 2011, ne signifie pas que les troupes françaises présentes à Abidjan décamperont. Au contraire, les effectifs de ce que l'on appellera, à compter du 1er janvier 2015, les Forces françaises en Côte d'Ivoire (FFCI), seront revus à la hausse. À l'horizon 2016, l'état-major des armées françaises prévoit de positionner près de 800 hommes au camp de Port-Bouët, contre environ 450 aujourd'hui.


Lire l'article sur Jeuneafrique.com : France - Côte d'Ivoire | Côte d'Ivoire : Licorne, c'est bientôt fini... | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Follow us: @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook ... suite de l'article sur Jeune Afrique


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur