Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 30 avril 2014 par APA

L'armée ivoirienne, va se retirer de la sécurisation intérieure du pays après la levée partielle de l'embargo sur les armes, a annoncé, mercredi, le ministre de la défense, Paul Koffi Koffi.

Réagissant à la levée partielle de l'embargo sur les armes imposé à la Côte d'Ivoire qui prend en compte les armes de petit calibre , le ministre auprès du président de la République chargé de la défense, Paul Koffi Koffi a souligné que cette décision prise, mardi, par le Conseil de sécurité de l'ONU permettra à la police et à la gendarmerie de faire face aux bandits .

Ca va permettre à la Côte d'Ivoire de faire un autre bond dans le domaine de la sécurité , a-t-il ajouté au cours d'une conférence de presse co-animée avec ses homologues des affaires étrangères, et de l'industrie et des mines.

La police et la gendarmerie seront désormais bien équipées pour faire face aux bandits , s'est félicité le ministre de la défense, rappelant que c'est par manque d'équipement de ces deux forces que l'armée s'occupait également de la sécurité intérieure.

Cette levée partielle de l'embargo va permettre à l'armée de se retirer de la sécurité intérieure , a poursuivi M. Koffi, précisant que cette décision de l'ONU n'empêche pas la Côte d'Ivoire d'acquérir des armes lourdes mais, seulement une requête devra être soumise préalablement au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Nous accueillons avec beaucoup de satisfaction la levée de l'embargo sur le diamant et la levée partielle de l'embargo sur les armes légères de petit calibre , a déclaré pour sa part le ministre d'Etat, ministre des affaires étrangères, Charles Diby Koffi.

C'est une marque de confiance des membres du Conseil de sécurité à l'endroit de la Côte d'Ivoire , a renchéri le ministre de l'industrie et des mines, Jean-Claude Brou, ajoutant que cette décision est due aux mesures prises par le gouvernement pour améliorer la gouvernance .

LS/APA


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur