Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 18 avril 2014 par AIP

Abidjan - Des agents du ministère de la Construction, du Logement, de l'Assainissement et de l'Urbanisme (MCLAU), qui observaient un arrêt de travail illimité depuis le début du mois de mars pour réclamer des primes, annoncent la levée de leur mot d'ordre de grève.

Ces travailleurs, regroupés au sein du Syndicat libre des agents de la Construction (SYLAC), ont fait cette annonce au terme d'une assemblée générale extraordinaire (AGE) tenue vendredi à la salle de conférences de la direction du domaine urbain du MCLAU, au Plateau (Abidjan-Centre).

?'Les travailleurs ont pris la décision de lever le mot d'ordre de grève pour ramener la paix et la cohésion dans la maison et pour baliser la voie à des discussions sereines et bénéfiques pour le bien de tous. D'ailleurs, le ministre lui-même est dans cette disposition d'esprit'', a déclaré le secrétaire général du SYLAC, Zahui Paul, au sortir de cette AGE.

Début mars, suite à une grève de 72 heures lancée par le SYLAC pour réclamer le paiement de primes indiciaires trimestrielles variant de 500 000 à 1,5 million de FCFA, un bras-de-fer est né entre les agents du ministère et leur tutelle, en raison de l'arrestation de plusieurs manifestants et de la mise à la disposition du ministère de la Fonction publique de 21 responsables syndicaux.

?'Le ministre Sanogo Mamadou, par un courrier, a demandé à son collègue de la Fonction publique, la réintégration de 10 des camarades mis à disposition. Les 11 autres en attente reviendront. Nous ne les abandonneront pas'', a rassuré M. Zahui.
Plusieurs grèves ont, depuis le début de l'année, perturbé le fonctionnement normal de ce ministère, indique-t-on.

(AIP)
Ik/kkp/tm


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur