Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 18 avril 2014 par Ivoire-Presse

C'est dans une ferveur populaire que la ministre de la Communication, porte parole adjointe du gouvernement à procédé, vendredi 18 avril 2014, à l'installation officielle de RTI2 dans les locaux de la station régionale de RTI-Bouaké. Pour la ministre Affoussy Bamba Lamine, La cérémonie de ce jour marque donc le début d'un accès égal des populations de la région de Gbêkê à la chaine RT12. Désormais, les populations auront accès, gratuitement, à l'ensemble des chaines et programmes du groupe RT1 . Et d'ajouter : L'extension de la zone de couverture de RTI2 représente une avancée importante pour la mise en ?uvre de la politique de renforcement de la cohésion sociale initiée par le Président de la République . Pour cette première sortie de RTI2 de la région d'Abidjan, le DG de la RTI, Ahmadou Bakayoko a situé les populations de Bouaké sur le choix de leur cité. C'est le signe de notre attachement à Bouaké , a précisé le patron de la RTI.

Le premier magistrat de la commune de Bouaké est revenu sur le bilan jugé positif de RTI1 dans sa commune. Djibo Nicolas a salué, en outre, la ministre pour avoir offert une chance aux journalistes de l'ex-TV Notre patrie. Depuis décembre 2011, la reprise des émissions de la station régionale de Rti Bouaké a suscité beaucoup de soulagement au sein des populations. Pour bénéficier des prestations de service de l'organe d'Etat, les usagers n'ont plus besoin de rallier Abidjan. Ils peuvent le faire à partir d'ici. Pour la notre municipalité qui fait de l'emploi-jeune, un axe majeur de sa politique de développement communal, la remise en service de la station régionale de Radio Côte d'Ivoire a été un événement salutaire. Car, elle a offert des emplois à nos jeunes notamment journalistes de l'ex-TV NOTRE PATRIE. Ces jeunes entreprenants, sans grands moyens, qui ont pris le relais durant la décennie de crise pour rétablir la chaîne de la communication , a noté le maire de Bouaké.

Correspondance particulière à Bouaké


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur