Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 18 avril 2014 par Jeune Afrique

Utilisation de nouvelles semences, formation des cultivateurs, réorganisation des coopératives : la filière coton en Côte d'Ivoire tente de sortir du marasme. Avec un certain succès.

Avec un objectif de production fixé à plus de 360 000 tonnes pour la campagne 2013-2014, la Côte d'Ivoire semble décidée à miser à nouveau sur la filière cotonnière. Pour y parvenir, l'État a créé en octobre 2013 un Conseil du coton et de l'anacarde, sur le modèle de l'organe chargé du café et du cacao. Cette décision sonne le retour des pouvoirs publics dans la gestion d'une filière auparavant pilotée par Intercoton, l'association interprofessionnelle réunissant producteurs et égreneurs. ... suite de l'article sur Jeune Afrique


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur