Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 18 avril 2014 par Le Mandat

Bouaffo Kouadio Gustave, ce journaliste sportif au quotidien Le Nouveau Réveil, connu sous le pseudhonyme de De Bouaffo a dit définitivement adieu au célibat. L'homme a révélé le nom de l'élu de son c?ur. Jimoh Aliratou, commerçante de son état, est sa dulcinée avec qui il a convolé en justes noces, le samedi 12 mars 2014, à la salle des mariages de la mairie du Plateau. Déclarés unis par les liens sacrés du mariage, De Bouaffo a donné son premier baiser public et légal à son épouse, en présence de ses parents, de son patron, M. Denis Kah Zion (président fondateur de Le Nouveau Réveil), et des confrères venus d'autres organes de presse, des collègues du Conseil national de la presse (Cnp) où il est conseiller, du Syndicat national de la presse privée de Côte d'Ivoire (Synappci), de l'Association des journalistes sportifs de Côte d'Ivoire (Ajs), de l'Union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire (Unjci), des amis et connaissances. Après l'étape administrative de la mairie qui s'est déroulée autour de 12h30 mn, le cortège nuptial s'est dirgé vers le Palais de l'unité d'Abobo-Baoulé. C'est en ce lieu que le couple a reçu la bénédiction religieuse, suivie de la réception marquée par un somptueux cocktail et de danses. Le couple Bouaffo a opté pour le régime de la communauté de biens, devant la loi et devant leurs témoins, M. Yoboué Kouamé (pour le marié) et de Mme N'dri Eliane épouse Yoboué, pour la mariée. Tous nos v?ux de bonheur les accompagnent.

Salym K.


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur