Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 19 mars 2014 par Notre Voie

Dollé Fulgence, Kablan Franck, Gohi Rosimas Paul et Tahi Arthur, tous membres de la promotion des admis du concours d'entrée à l'école de police, session 2010, ont été déférés hier matin au parquet du tribunal de 1ère instance du Plateau puis transférés en fin d'après-midi à la maison d'arrêt et de correction d'Abidjan(Maca) pour troubles à l'ordre public , selon des sources judiciaires. En provenance de la préfecture de police d'Abidjan où ils étaient enfermés au sous-sol de cette direction policière depuis lundi dernier, les quatre jeunes gens avaient été battus à sang par des policiers surexcités devant les locaux de l'ambassade de France, ce jour-là. Deux autres jeunes manifestants, blessés grièvement par la police, sont internés dans une clinique de la place pour recevoir des soins intensifs. Pour les représentants des admis de police de 2010, cette répression sauvage des policiers est de trop. Car le 22 février dernier à l'occasion d'un sit-in pacifique devant l'école de police à Cocody, les jeunes gens qui réclamaient leur entrée dans cette institution de formation policière, ont été violemment dispersés à coup de grenades lacrymogènes. 34 d'entre eux ont été pourchassés à travers les ruelles de la commune de Cocody, arrêtés et conduits dans les cellules du sous-sol de la préfecture de police d'Abidjan. Avant d'être relâchés après une semaine de détention arbitraire.

D.K.


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur