Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 27 fevrier 2014 par L'Inter

Le dimanche 23 février 2014 dernier, une délégation du Mouvement des jeunes unis de Côte d'Ivoire (Mjuci), conduite par son président, Bessi Jean Michel, a eu une rencontre avec les jeunes du village d'Adjahui, dans la commune de Port-Bouët. Le président Bessi Jean Michel a indiqué que cette rencontre s'inscrit dans le cadre des activités de son mouvement, à savoir sensibiliser toute la jeunesse ivoirienne sur la réconciliation, l'unité, la paix, levier du développement du pays. Les jeunes doivent s'unir et s'impliquer davantage dans le processus de réconciliation nationale. Notre mouvement n'est pas né pour servir un parti politique. Il regroupe tous les jeunes de la Côte d'Ivoire, toutes tendances confondues, a-t-il indiqué. Selon lui, tous les jeunes doivent se mettre ensemble pour parler de paix, de réconciliation car aucune nation ne peut se développer dans la guerre. Il a souligné que les politiciens se servent de la jeunesse lors des échéances électorales et lui font des promesses qu'ils ne respectent jamais, après leur élection. Mais si la jeunesse a la volonté, les politiques dépendront d'elle. Elle doit par conséquent être unie et soudée, a-t-il recommandé. Le président du Mjuci a annoncé d'autres rencontres avec les jeunes des différentes communes du district d'Abidjan et de l'intérieur du pays, les jours à venir. Au cours de la rencontre, quelques jeunes du village d'Adjahui sont intervenus pour féliciter M. Bessi d'avoir pris l'initiative d'unir tous les jeunes de Côte d'Ivoire.

H.O.
Code photo: Photo de famille
Légende : La délégation du MJUCI a posé avec les jeunes d'Adjahui à la fin de la rencontre.


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur