Identifie Toi     Inscris Toi

lundi 8 octobre 2007 par Nord-Sud

Les ministres de la Cedeao en charge du dossier des APE se sont réunis vendredi à Abidjan pour dégager une position commune lors des négociations. A l'issue de leurs travaux, ils ont estimé qu'aucun accord. Au cours d'une conférence de presse hier à Abidjan, le ministre ivoirien de l'Intégration africaine a précisé la position de la Cedeao à l'issue de cette réunion. Selon Amadou Koné, les ministres ont réaffirmé, comme l'indique le communiqué final, qu'il n'est pas possible de signer un accord global le 31 décembre 2007, date butoir fixée pour la signature des APE. Tout comme, ils ont préconisé de continuer les négociations en faisant en sorte de ne pas bloquer le processus. Cependant, un accord minimum devrait intervenir le 30 octobre entre l'Ue et la Cedeao. Même si, a précisé le ministre, le contenu et le délai seront analysés par les experts. Selon des sources proches de l'Union européenne, l'Afrique de l'Ouest et la Côte d'Ivoire en particulier disposeront de ressources suffisantes pour réaliser les réformes. Une enveloppe nationale, gérée par la Délégation à Abidjan, qui s'élève au cours de la période 2008 - 2013 à 238 milliards FCFA sera allouée. Des études d'impact commanditées par l'Etat et qui seront conduites par le Bnetd et le Cires seront soumises la semaine prochaine à toutes les couches socioprofessionnelles concernées pour un débat constructif.





Bakayoko Youssouf


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur