Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 24 janvier 2014 par AIP

Daloa - Près d'une centaine d'instituteurs-adjoints de la DRENET de Daloa réclament à l'Etat, depuis mercredi, le paiement de leurs bourses chiffrées à plus de 500.000 FCFA par personne, soit un total de 43,7 millions de francs CFA.

Ces instituteurs-adjoints qui sont sur le terrain depuis l'année scolaire 2012-2013, doivent percevoir des bourses en attendant le rappel de leurs salaires.

Mais ils disent ne pas comprendre qu'après deux années d'activité, ils ne peuvent percevoir ces bourses. Alors que des camarades de la même promotion, notamment des instituteurs ordinaires et des instituteurs recrutés dans le cadre du Programme présidentiel d'urgence (PPU) et déployés sur le terrain dans la même période ont déjà touché les leurs.

Kouamé Ulrich, leur porte-parole qui s'est confié à l'AIP au sortir d'une rencontre avec le préfet de région et Mme la DRENET, N'goran Akoua, a exprimé le mécontentement de ses camarades face à cette situation qu'il qualifie de deux poids, deux mesures.

Jointe au téléphone pour apporter un éclairage sur cette affaire de non-paiement de bourses, Mme la DRENET du Haut-Sassandra a indiqué que le préfet et elle-même ont demandé à ces jeunes enseignants de patienter encore un peu, dans la mesure où ces paiements se font par vagues et que le retard pris serait lié à des problèmes budgétaires.

(Aip)
Yy/kkp/Ask


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur