Identifie Toi     Inscris Toi

mardi 2 octobre 2007 par Notre Voie

Les audiences foraines débutent ce matin dans 25 juridictions sur les 64 qui ont été créés pour l'occasion. L'information a été rendue publique hier par M. Koné Mamadou, Garde des Sceaux, ministre de la justice, au cours d'une rencontre avec la commission nationale de supervision de l'identification (CNSI), au siège de cette organisation. Chacune des 25 équipes qui se rendront sur le terrain sera composée de sept personnes dont deux magistrats, un greffier, un interprète, un rédacteur et deux agents d'Etat civil. Rien n'a été dit au sujet de la date à laquelle les autres juridictions seront touchées.
Au cours de cette visite dite d'information à l'intention commissaires, le ministre leur a demandé de rester dans leur rôle de supervision sans tenter d'être intégrés dans l'opérationnel. Ce qui ferait d'eux, à la fois juge et partie.
Répondant aux questions posées par l'assistance, le ministre a assuré que les décisions prises lors des audiences foraines ne peuvent être attaquées que par une juridiction supérieure, à savoir la Cour d'Appel. Pour ce qui est des témoins qui suscitent beaucoup d'interrogations, le ministre Koné Mamadou a demandé de faire confiance aux juges qui ont la pratique des témoins et savent qui est crédible ou pas. Au demeurant, aucun juge n'interroge un témoin sans s'enquérir de son identité précise. De plus, les témoins ont tous été mis en garde contre les faux témoignages et chacun sait ce qu'il encourt.
Les commissaires ont également voulu savoir si les résidences des sous-préfets seront prêts à les recevoir afin qu'ils puissent superviser les opérations en toute sérénité. Là-dessus, le ministre a dit que les résidences sont effectivement libérées. Mais il reste leur mise en état. Au cas échéant, ils peuvent loger dans une maison de bonne qualité en attendant que leur résidence soit prête. Afin de constater par lui-même l'état d'avancement des travaux sur les résidences des préfets et sous- préfets, le représentant du facilitateur effectuera une mission dans les zones nord et ouest à partir de mercredi prochain.
Enfin, le ministre a demandé aux uns et aux autres de se mettre au travail malgré les faiblesses constatées. Il nous faut commencer. On ne peut avoir un mode opératoire parfait à 100%. Acceptez qu'on commence, quitte à nous améliorer pendant le parcours?, a-t-il déclaré, demandant aux commissaires de faire preuve de bonne volonté.








Paul D. Tayoro


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur