Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 23 octobre 2013 par Le Mandat

Dimanche dernier, face à l'Uruguay, ils ont laissé filer de peu une bataille, pas la guerre. Avec un point au compteur, les Eléphanteaux cadets ont encore des chances de se qualifier pour le second tour. L'équation est simple: battre la Nouvelle Zélande, ce mercredi (13h GMT, à Abu Dhabi) avec un important écart de buts, pour espérer finir parmi les 4 meilleurs troisièmes et s'inviter en 8ème

de finale. Les deux premières places de la poule (B) étant, promises à l'Italie (déjà qualifiée) et à l'Uruguay (2ème). La défense tenue de main de maître par un excellent Kessié Franck au maillot n°10, a déjà fait ses preuves. Seulement deux petits buts encaissés en autant de sorties. Il reste à l'attaque, moins battante que celle de la génération Coulibaly Souleymane (en 2011 au Mexique), de sortir ses griffes.

Parce que les Ivoiriens ne devront pas se contenter d'un résultat nul au terme de cette ultime rencontre de poules. Le cas échéant, l'élimination sera consommée. Ce sera alors frustrant, d'autant plus que la bande à Kamara Ibrahim, héroïque championne d'Afrique, a les potentialités pour y arriver. La preuve, après le retour in-extrémis de ses poulains (1-1), le sélectionneur de l'Uruguay, Fabian Coito a avoué : La Côte d'Ivoire est une équipe difficile. Elle possède des joueurs de qualité.

Cette équipe a sa place au second tour . Dans l'espoir de récupérer certains joueurs à l'infirmerie pour densifier sa raquette, le sélectionneur ivoirien a un coup à jouer. Pour rappel, la Côte d'Ivoire a perdu son premier match contre l'Italie (0-1). Elle a concédé le nul dans les dernières secondes lors de sa deuxième sortie face à l'Uruguay. Chaque fois, il a manqué un petit détail. Les Ivoiriens tiennent donc leur destin en main cet après-midi. A eux de montrer qu'ils ont encore un brin de sursaut. Pendant que le Nigéria, le Maroc et la Tunisie, les autres représentants africains sont tout feu tout flamme.

Francis Aké


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur