Identifie Toi     Inscris Toi

samedi 19 octobre 2013 par AIP

Abidjan - Le troisième pont, baptisé "Pont Henri Konan Bédié", du nom de l'ancien président ivoirien, successeur de Félix Houphouët-Boigny, sera livré en décembre 2014, annonce Olivier Bouygues, frère cadet de Martin Bouygues, l'un des deux dirigeants du holding français de BTP et de génie civil, groupe Bouygues.

"Nous sommes venus faire un rapport d'Etat sur nos travaux(); le troisième pont d'Abidjan sera probablement livré en décembre 2014", a-t-il fait savoir, vendredi, à l'issue d'une audience avec le chef du gouvernement ivoirien, indiquant qu'il en communiquera, en temps opportun, la date exacte au Premier ministre(Daniel Kablan Duncan).

Opérateur technique et financier, à la fois, le groupe Bouygues est l'adjudicataire de ce contrat lancé par le gouvernement ivoirien de cet ouvrage d'envergure en pleine construction sur la lagune Ebrié, et qui reliera désormais les zones nord-est du district d'Abidjan, par la Riviera-Golf, dans la commune de Cocody, aux communes Marcory, Koumassi, Port-Bouët, Vridi et autres zones rattachées.

Comprenant trois tranchées, la première débouchant sur le boulevard François Mitterrand, au centre-ouest d'Abidjan, la deuxième, sur la lagune avec environ 1,5 km de long, et la troisième débouchant sur un échangeur à trois niveaux, réalisé sur le boulevard Valéry Giscard d'Estaing, à Marcory, l'ouvrage va améliorer la fluidité dans la circulation des usagers. Il est le troisième, après les ponts Félix Houphouët-Boigny et Général de Gaulle reliant les zones sud aux zones nord du district d'Abidjan.

Par la voix d'Olivier Bouygues, le groupe annonce par ailleurs de nouvelles productions dans le secteur de l'énergie. Présent en Côte d'Ivoire, depuis les années 90, dans le secteur, grâce à la libéralisation du domaine de l'électricité, le groupe Bouygues en assure le contrôle et la compétitivité, par le truchement de la CIE, la compagnie ivoirienne d'électricité.

Grâce à une stratégie de redimensionnement et de rationalisation de la gestion de la matière, le groupe Bouygues a en outre ouvert une deuxième compagnie produisant le gaz naturel, la Ciprel, la compagnie ivoirienne de production de l'électricité. La Ciprel renforce son plan de maximisation et d'optimalisation des ressources. Le groupe est présent également dans le secteur de l'eau, par le truchement de sa filiale la Saur, qui contrôle la Sodeci.


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur