Identifie Toi     Inscris Toi

mardi 1 octobre 2013 par LG Infos

Au terme d'un voyage d'études entamé récemment en Côte d'Ivoire, le Conseil national des organisations de la société civile guinéenne (Cnoscg) et la Convention de la société civile ivoirienne (Csci) ont signé un partenariat dans lequel ils s'étaient engagés, entre autres, à favoriser l'émergence d'une société civile organisée, capable d'agir en acteur et vecteur de changement pour le développement politique, économique et social des deux pays. Selon les termes de ce partenariat, les deux platesformes s'inscrivent dans une nouvelle approche de renforcement des capacités basée sur le respect mutuel et le partage des acquis. Les deux faitières d'organisations de la société civile se sont engagées à partager une vision commune en vue de mener des actions de plaidoyer et de mobilisation des acteurs de la société civile de la sous-région. A travers le fruit de ce partenariat, le Coordonnateur national de la Csci, Dr. Kouamé Christophe, s'est rendu en terre guinéenne dans le cadre d'une mission d'information et de contact pour les élections législatives du 28 septembre dernier, en vue d'y apporter son expertise et son expérience. En dépit des efforts déployés par les dirigeants africains pour tracer les sillons d'une démocratisation véritable du continent, il reste encore beaucoup à faire, surtout pour la Côte d'Ivoire et la Guinée, deux pays qui, non seulement, partagent une frontière commune, mais aussi et surtout des similitudes à tout point de vue, a-t-il relaté. Néanmoins, a-t-il ajouté, le récent accord politique conclu entre le pouvoir et l'opposition guinéenne devrait permettre la décrispation du climat sociopolitique afin de parachever le cycle des échéances électorales. Celles-ci permettront, à la Guinée, de se doter, pour la première fois depuis son accession à l'indépendance, d'un parlement démocratiquement élu. Cet évènement, qui polarise toutes les attentions, mérite que la société civile ivoirienne s'y intéresse. C'est dans ce sens que la Convention de la Société civile ivoirienne (Csci), jouissant d'une expertise et d'une expérience avérées en matière électorale entend observer le déroulement de ces échéances.

Armand Kouamé


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur