Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 26 septembre 2013 par Xinhua

Au total 170 soldats ivoiriens vont rejoindre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) après une formation de six semaines assurée par la Force française Licorne à Abidjan.

Ces éléments issus du 2ème Bataillon d'infanterie de Daloa ( centre-ouest), du 1er Bataillon de commando parachutistes et du Bataillon blindé d'Akouédo (Abidjan) ont été formés aux tactiques et techniques de protection d'un Poste de commandement (PC) en vue de leur déploiement sur celui de Tombouctou, au Mali, dès la fin de l'année.

Avant de prendre la route, une cérémonie de simulation en temps réel sur le terrain a eu lieu mercredi sur le camp militaire de Port-Bouët (sud d'Abidjan) abritant la Force Licorne.

En présence du ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi, et du commandant de l'Opération Licorne en Côte d'Ivoire, le lieutenant-colonel Rémi Bouzereau, les militaires ivoiriens ont donné la preuve qu'ils maîtrisent les consignes enseignées, à travers des simulations rappelant des attaques ou menaces des djihadistes au Mali.

"Cet exercice marque l'achèvement d'un camp de formation et d'instruction dispensés aux Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) afin de soutenir la mise en condition avant projection des éléments destinés à armer la compagnie de protection de la Minusma) à la fin de l'année 2013 à Tombouctou", a précisé le commandant de la Force Licorne, non sans se dire satisfait du "bon comportement" des stagiaires.

Le ministre ivoirien en charge de la Défense, Paul Koffi Koffi, a salué "le sérieux et l'allant" avec lesquels les militaires se sont pliés à l'apprentissage avant de leur souhaiter une "bonne mission".

Depuis janvier, la Force française a contribué à la formation de près de 1 500 soldats ivoiriens aptes à "faire face aux nombreux défis qui les attendent au Mali".

Le 1er mai, un premier contingent de 103 soldats ivoiriens devant intégrer la Minusma sur les 235 du bataillon logistique que la Côte d'Ivoire va fournir à la Mission ont été envoyés au Mali.

Créée en avril 2013, la Minusma comprendra, à terme, jusqu'à 11 200 membres du personnel militaire et 1 440 policiers.


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur