Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 23 aout 2013 par L'intelligent d'Abidjan

Suite à l'annonce de la candidature du secrétaire général du Parti démocratique de Côte d'Ivoire(PDCI), Alphonse Djédjé Mady à la présidence du parti, des Ivoiriens réagissent.

Sibo Dago Eloi, musicien : ?' Il faut un changement''
Dans la vie il faut qu'il y ait un changement. Djédjé Mady a constaté que son cheval Bédié n'est plus partant pour la présidentielle 2015 vu son âge. Il ne tient même plus à des meetings, il perd connaissance. Djédjé Mady en tant qu'Ivoirien a trouvé que son heure est arrivée pour prendre la tête du PDCI. Depuis sa création, les présidents du PDCI ont toujours été que des Baoulé, il faut un changement pour que chaque Ivoirien se reconnaisse dans ce parti politique. C'est ce que Mady veut faire.

Juvénal Kouakou, Inspecteur de l'Enseignement secondaire : ?' Djédjé Mady ne peut rien contre Bédié''
Le secrétaire général du PDCI n'est pas ambitieux parce qu'après 45 ans passées dans les instances suprêmes du PDCI-RDA, annoncer sa candidature de cette façon est une preuve de manque d'ambition. L'idéal aurait voulu qu'il se mette à la disposition du président Bédié comme les secrétaires généraux de section et annoncer ensuite sa candidature à la présidentielle de 2015. Ça, c'est faire preuve d'ambition. Aller à un combat contre un adversaire qui est coriace, c'est faire preuve de lâcheté. Parce que Djédjé Mady ne peut rien contre Bédié. Je suis tenté de dire comme Bédié qu'il y a des vieux qui ont l'esprit jeune. Djédjé Mady est vieux et a l'esprit vieux. Parce qu'après ce qui s'est passé à Yamoussoukro, oser une candidature contre Bédié c'est faire preuve de lâcheté. Ce sont les secrétaires généraux qui ont demandé à Bédié d'être candidat. Bédié pour respecter le parti a marqué son accord. Pendant que Bédié parle du rajeunissent du parti, Djédjé Mady s'entoure de vieillards, c'est un paradoxe, qu'il prenne sa retraite. Le PDCI-RDA n'est pas son champ.

Dago Charles, évangéliste : ?' C'est une candidature qui est la bienvenue''
C'est une candidature qui fait la promotion de la démocratie et tous les partis politiques devraient faire autant pour encourager plusieurs candidatures en leur sein. Comme ça la minorité ne va plus marcher sur la majorité pour qu'ensemble on puisse bâtir une nation démocratique. Nous pensons que cette candidature est la bienvenue et nous l'encourageons. Parce qu'il faut arrêter le culte de la personnalité dans nos partis politiques. Je demande à tous les Ivoiriens d'accepter la candidature de Djédjé Mady. Nous saluons le courage qu'il a pris, il a été un grand disciple d'Houphouët-Boigny donc il peut diriger ce pays.

Serges Arnaud Dégré, Sg de la JFPI/Nouvelle vision : ?' Nul n'est irremplaçable''
La candidature de Djédjé Mady ne devrait pas poser de problème. Si elle répond aux textes du parti, il n'y a pas de problème. La démocratie doit d'abord se pratiquer en interne et Bédié doit l'accepter. Il se dit aussi que Bédié serait forclos selon les textes, il aurait franchi la limite d'âge. Si tel est le cas, qu'il sache que nul n'est irremplaçable.

Sylver Kouadio, étudiant en journalisme : ?'La candidature de Djédjé Mady n'est pas une bonne chose''
La candidature de Djédjé Mady n'est pas une bonne chose, il a été le collaborateur de Bédié pendant plusieurs années. S'il prend la tête du parti, il ne va rien changer parce qu'il n'apportera rien de nouveau. Il fera comme son patron Bédié. Donc pour moi cette candidature n'est pas la bienvenue dans la mesure où il ne se distinguera pas de Bédié. Il doit abandonner ce projet pour permettre au PDCI d'être plus dynamique sinon il risque de casser le PDCI.

Ettien Honoré Etudiant en licence de géographie : ?'Que Bédié cède la place aux jeunes''
C'est normal que Djédjé Mady soit candidat, il faut que les plus âgés laissent la place aux plus petits. Djédjé Mady certes n'est pas né de la dernière pluie mais je crois qu'il est grand temps que Bédié se retire, qu'il cède la place aux plus jeunes; c'est encore mieux.

Olivier Koffi : ?'C'est donc normal qu'il soit candidat''
Ces textes-là c'est Bédié qui les a mis en place. Il faut respecter la loi c'est tout. Donc Djédjé Mady a été loyal. En toute franchise personne ne peut dire qu'il a trahi. Aujourd'hui s'il dit qu'il est candidat; c'est normal puisque Bédié est frappé par l'âge. C'est donc normal qu'il soit candidat.

AH


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur