Identifie Toi     Inscris Toi

samedi 22 septembre 2007 par Le Nouveau Réveil

Un geste apprécié à sa juste valeur. La communauté musulmane de Dabou a fortement apprécié le don qu'a bien voulu leur faire, le Président du PDCI, Henri Konan Bédié. Il leur a offert une tonne de sucre et une tonne de riz pour les soutenir en cette sainte période de rémissions et de partage. C'est le ministre Maurice Kakou Guikahué, secrétaire général adjoint du PDCI chargé de la mobilisation, qui a porté la bonne nouvelle à la grande communauté musulmane du Léboutou juste après la prière de 13 heures, hier vendredi. La délégation qu'il conduisait à la grande mosquée de la ville était composée de Lenissongui Coulibaly, directeur de cabinet du Président Bédié, Augustin Dahouet-Boigny, nouvellement promu SGA à la communication, Emile Ebrotié, Romain Porquet, Assemian Amon Louis . Les émissaires du Président Bédié avaient à leurs côtés, le député et le maire de Dabou. "Nous vous remercions pour l'accueil que vous nous avez réservé. Le Président Bédié qui sera des vôtres demain (NDLR Aujourd'hui) vous salue. Il vous remercie également pour les prières et bénédictions que vous faites pour la paix en Côte d'Ivoire. Il sait que nous sommes dans une période particulière surtout la communauté musulmane avec le carême qui a débuté il y a quelques jours. Dans le cadre donc du carême, il voudrait humblement vous venir en aide avec de modiques présents. Il vous offre donc une tonne de sucre et une tonne de riz" a fait savoir le ministre Guikahué au nom de la délégation.
Pour la circonstance, la communauté musulmane a sorti le grand jeu. Etaient présents à cette cérémonie de dons, les représentants des communautés étrangères musulmanes vivant à Dabou, tous les imams de Dabou.
C'est donc en leur nom que l'imam principal de la grande mosquée de la ville, El Hadj Souleymane Kouma, entouré de tous ses adjoints et de nombreux fidèles, a fait des prières et des bénédictions pour le Président Bédié et son parti. Mais auparavant, son porte-parole, pour la circonstance, a déclaré qu'à Dabou, "les populations sont solidaires". Il a exprimé toute la joie de sa communauté de recevoir ce don qui vient du c?ur. "Parce que, ce qui compte, ce n'est pas le poids de ce qu'on reçoit. C'est la manière de donner. Quelqu'un peut venir avec des dons et insulter votre parent. Par contre, quelqu'un d'autre peut venir avec un grain de riz, mais par la manière de donner, ce grain de riz peut se transformer en tonnes de riz. Dites au Président Bédié que nous lui disons merci. Et nous prions pour que Dieu lui donne la prospérité. Votre arrivée et celle du Président Bédié nous vont droit au c?ur", a-t-il ajouté à l'endroit de la délégation des émissaires du Président Bédié.
YMA
Envoyé spécial à Dabou


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur