Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 23 mai 2013 par Le Nouveau Réveil

Les militants Pdci de la délégation communale d'Abobo III ne veulent plus entendre parler de leur délégué qu'ils accusent d'avoir vendu le parti au Rdr pendant les municipales. Ils l'ont dit au cours d'une conférence de presse à Abobo pour interpeller la haute direction du Pdci-Rda. Kouakou Bamba, porte-parole des secrétaires de section et de président de comité de base, conseiller du délégué d'Abobo lll, qui a animé la conférence en présence de M. Konan et de plusieurs militants, n'est pas passé par quatre chemins pour dénoncer l'attitude de leur délégué, Kouamé Benzème qui, après s'être fait élire sur la liste Rdr aux municipales 2013, continuerait de se prévaloir du titre de délégué d'Abobo III. Pour le conférencier, depuis les législatives, Kouamé Benzème a abandonné ses militants. Les élections municipales à Abobo pour lesquelles, selon Kouakou Bamba, il s'est rangé du côté du Rdr sont là pour attester, selon toujours le conférencier, qu'il a abandonné la base en préférant faire la part belle au Rdr. Pour lui, comment un responsable du parti peut-il être conseiller du Rdr à la mairie et continuer de gérer la délégation du Pdci ? Il a désorienté, par ses actions, les militants et les secrétaires de section en leur faisant croire qu'il agissait pour le compte du Rhdp à Abobo, alors qu'il n'en était rien . En outre, le porte-parole des secrétaires de section et des présidents des comités de base a affirmé que la levée de la suspension faite par le président du parti ne concernait pas le délégué d'Abobo III : La levée de la suspension ne concerne, à la vérité, que ceux des militants qui sont allés en candidats indépendants. Elle ne concerne pas ceux qui sont allés s'allier à un autre part politique comme l'a fait M. Kouamé Benzème qui est devenu militant du Rdr a-t-il assené. Pour toutes ces raisons, pour le conférencier, le constat est qu'à Abobo III, il n'y a plus de délégué . A cet effet, il a proposé que la haute direction du Pdci procède à la nomination d'un délégué intérimaire pour combler le vide.
François Konan


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur