Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 29 mars 2013 par AIP

Divo - Le substitut du procureur résidant, Bakayoko Souhalio, a fait part jeudi aux transporteurs de Divo, de sa décision de sévir désormais contre le surnombre et la surcharge dans les véhicules de transport en commun.

L'homme de loi qui a attiré l'attention des transporteurs sur l'illégalité de ces pratiques, a fait savoir qu'il ne les toléra plus. Désormais, tous ceux qui se livreront à ces pratiques délictueuses iront en prison , a-t-il averti. Sachez que le surnombre et la surcharge dans les véhicules de transport en commun sont des délits punis par la loi que nous veillerons à faire appliquer désormais sans état d'âme , a-t-il ajouté.

Le procureur Bakayoko qui a assorti sa décision d'un délai d'une semaine, a demandé aux transporteurs et aux responsables syndicaux de prendre leurs responsabilités pour agir parce qu'il n'hésitera pas un seul instant à mettre sa décision à exécution, passé le délai d'une semaine.

Le préfet de région du Loh-Djiboua, Kpan Droh Joseph a, pour sa part, insisté sur la sécurité des passagers qui doit tenir à c?ur aux transporteurs. L'argent c'est bon, mais l'homme est encore mieux , leur a-t-il dit, les invitant à respecter le nombre de places exigé dans leurs véhicules.

Dans un véhicule de 22 places, si vous en prenez 30 vous êtes en infraction. Et ce que vous semblez oublier, c'est que s'il y a un accident, l'assurance ne prend en compte que 22 personnes pas plus , a-t-il expliqué, plaidant en faveur du respect scrupuleux des règles qui régissent le domaine du transport public de personnes et de marchandises.

rkk/cmas


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur