Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 20 fevrier 2013 par L'intelligent d'Abidjan

La 17è édition du concours Miss Côte d'Ivoire a démarré, le samedi 16 février 2013. Bléhoué Linda a été élue Miss région du Gôh.

Une grande mobilisation pour démarrer la 17è édition

La beauté des femmes du Gôh est légendaire. Ce n'est pas un hasard si le COMICI régional a offert trois Miss Côte d'Ivoire et une Miss CEDEAO , dixit Abel Djohoré, parrain de la cérémonie. Il ne croyait certainement pas si bien dire lorsqu'il s'exprimait au moment des allocutions. Ce samedi 16 février 2013, dans l'enceinte du Lycée professionnel pavoisée aux couleurs du COMICI et de ses partenaires. Déjà, pour cette première étape de la 17ème édition, qui ouvrait officiellement la succession de Miss Côte d'Ivoire 2012, Hadjau Hélène-Valérie Djouka, vingt-neuf (29) candidates ont pris d'assaut la région du Gôh, pour la série du casting (le vendredi 15 février). Douze (12) d'entre elles, ont eu la possibilité de se présenter pour la finale régionale. Au cours du 3è passage en tenue olympique, le Comité Miss Côte d'Ivoire (COMICI) a enjoint au public de filmer les candidates pendant leur passage (en maillot de bain). Selon Victor Yapobi, président du COMICI, cette mesure vise à lutter contre la cybercriminalité. Le COMICI interdit la prise d'images des candidates en tenue olympique. Tout contrevenant se verrait retirer son téléphone portable. C'est pour ne pas que les vidéos ou images capturées soient utilisées à d'autres fins sur Internet, a-t-il expliqué. Pour Niamien Narcisse, président du COMICI régional, cette mobilisation constatée tant du côté du public que des candidates se justifie par l'importance socioculturelle que présente cet événement au sein des populations. Aujourd'hui, le concours Miss Côte d'Ivoire s'impose aux populations , a indiqué le président régional du Gôh. Même son de cloche pour le président de la cérémonie, Ziallo Daniel quand il disait : En organisant le concours Miss Côte d'Ivoire chaque année, le COMICI contribue à porter haut le flambeau de la culture ivoirienne .

Bléhoué Linda succède à Diaby Epiphanie

Sur le ?'T'', ce soir-là, elle fit vraiment sensation. Sa beauté peu ordinaire, sa prestance, son déhanchement et sa forme imposante, Ses atouts n'ont pas échappé aux six jurés. Bléhoué Linda, étudiante en 1ère Année de BTS au Groupe Loko s'est imposée au public dès son premier passage en tenue traditionnelle. Mieux, son deuxième défilé en tenue de soirée marquera le clou pour cette jeune fille de 23 ans A la démarche pleine d'assurance. Le moins que l'on puisse, c'est qu'elle la voulait, cette place de Miss régionale. Pour son troisième passage en tenue olympique, le public est séduit. Le jury présidé par Mme Coulibaly Mafi est emporté par la beauté de la candidate N°3, Bléhoué Linda. Sa corpulence et son assurance sur ses talons captivent toute l'assistance, le temps de son passage. Elle obtient sur le coup, de trois jurés sur les six, des notes respectives de 7, 7 et 10. A la proclamation des résultats, c'est sans surprise ! Mme Coulibaly Mafi, présidente du jury rassure l'assistance : Les trois (3) filles se sont démarquées tout de suite . C'est dans un tonnerre d'applaudissements que Bléhoué Linda est déclarée Miss régionale du Gôh, avec 139 points sur 180 soit une moyenne de 7,72 sur 10. De son côté, la nouvelle reine de la beauté du Gôh affiche déjà sa personnalité. Je ne veux ressembler à aucune Miss Côte d'Ivoire. Je veux être moi-même , lâchera-t-elle. Intense moment au cours de la remise du diadème régional. C'est donc fièrement que je remets ma couronne , a confié la Miss sortante Diaby Epiphanie. Agée de 20 ans, la première dauphine, la candidate au dossard N°11, Adingra Ange Marie arrive avec un retard de neuf points. La deuxième dauphine, Doumbia Ferima, au brassard N° 2, se positionne avec 121 points. Le trio de la région du Gôh est qualifié pour la finale nationale du samedi 1er juin prochain. Cette région a offert à la Côte d'Ivoire, trois (3) Miss Côte d'Ivoire à savoir Tania Kessié Michelle (Miss CI 2004), Alima Diomandé (Miss CI 2006) et Betty Kouadio (Miss CI 2011) et une Miss CEDEAO 2006, à savoir Alima Diomandé. Victor Yapobi, président du COMICI s'est réjoui du niveau de la présélection. La fête était belle. Tout était bien. Les candidates étaient toutes belles et elles avaient de belles tailles , a-t-il affirmé. Le samedi 23 février prochain, les caravaniers du concours Miss Côte d'Ivoire déposeront leurs valises dans la région du Sud-Comoé au pied du fleuve Bia, à Aboisso.

Patrick Krou, envoyé spécial à Gagnoa


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur