Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 21 decembre 2012 par Le Patriote

Le ??Père Noël'' prend diverses formes. Pour certains pro-Gbagbo incarcérés au lendemain de l'arrestation de Laurent Gbagbo le 11 avril 2011, il est venu sous la forme d'une liberté provisoire. Hier jeudi, la Justice ivoirienne a accédé à la requête de mise en liberté provisoire des avocats de huit de ces inconditionnels de l'ancien Chef de l'Etat. Il s'agit du Pr. Aké N'Gbo Gilbert, Jean-Jacques Béchio, Désiré Dallo, Christine Adjobi, Gnahoua Zibrabi Norbert, Mahan Gahé, Commandant Dua Kouassi Norbert et Maho Glofiehi. Ce n'est pas la première fois que la justice ivoirienne accède à une telle requête des illustres prisonniers de l'après 11 avril 2011. Plusieurs cadres du défunt régime de Laurent Gbagbo avait déjà bénéficié de la liberté provisoire notamment Danielle Boni Claverie, Gnamien, katé keté, Docteur Christophe Blé etc. Il ne s'agit donc pas de la première vague. En revanche, la liberté provisoire a été aussi refusé à plusieurs autre partisans de l'ancien Président qui continuent de croupir en prison à Bouna, Boundiali et Katiola dont L'ancien Premier ministre Pascal Affi N'Guessan, Michel Gbagbo, Aboudrahame Sangaré, Philippe Dacoury etc. Cette liberté provisoire pour ces huit personnalités intervient vraisemblablement à un moment de décrispation. Le Président intérimaire du FPI, Sylvain Miaka Ouretto, a rencontré des fonctionnaires Élyséens en charge de la politique africaine de François Hollande et aussi entamé une médiation avec le Président sénégalais Macky Sall. Alors que la Cour pénale internationale (CPI) resserre l'étau autour de Laurent Gbagbo et de son épouse Simone, cette libération intervient comme une bouffée d'oxygène pour les partisans de l'ancien Chef de l'Etat. Cela sera-t-il suffisant pour que le FPI rentre sincèrement dans le jeu politique et participe aux élections locales à venir ? A voir. Quoi qu'il arrive cependant, C'est en tout cas un parfait cadeau de Noël pour les parents des huit libérés.
KIGBAFORY Inza


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur