Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 13 decembre 2012 par Le Mandat

La seconde épouse de Laurent Gbagbo, Nady Bamba, vit en exil à Accra, au Ghana, depuis la chute de son mari en avril 2011. Accusée de financer des opérations de déstabilisation contre le régime Ouattara, elle s'en défend vivement. Nadiany Nady Bamba (41 ans), la seconde épouse de Laurent Gbagbo, installée dans un quartier huppé de la capitale ghanéenne, East Leagon, elle s'est barricadée et évite tout contact avec les barons du régime déchu. Devenue très pieuse, cette musulmane s'en remet à la justice divine, qui triomphera selon elle pour rétablir la vérité . En privé, elle dit aussi traverser un long drame intérieur depuis le 30 novembre 2011, date à laquelle son époux a été transféré à La Haye. Le 15 novembre dernier, après une procédure en appel de l'Union européenne, la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a confirmé le gel de ses avoirs et également une interdiction de voyager. Suspectée par les autorités ivoiriennes de financer des opérations de déstabilisation, l'ex-correspondante d'Africa N°1 dénonce également l'acharnement du pouvoir, tandis que son cousin Ousmane Sy Savané, Directeur général du groupe de communication Cyclone qu'elle a fondé, est à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA) depuis huit mois. Selon l'entourage du président Alassane Ouattara, le Président sénégalais Macky Sall aurait intercédé en octobre dernier, lors d'une visite à Abidjan, auprès de son homologue ivoirien en faveur des exilés Nady Bamba, Charles Blé Goudé, Stéphane Kipré... Depuis Accra, Nady dit n'avoir rien avoir demandé.
ISABELLE LADJI (stg)


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur