Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 6 septembre 2007 par L'intelligent d'Abidjan

Touré Zeguen, président du GPP a conduit une délégation de la Coalition Nationale des Résistants de Côte d'Ivoire (CONARECI) pour démentir l'information selon laquelle l'argent du président Gbagbo les divisait. "C'est de l'intoxication", a protesté l'ancien militant de la Fesci. Touré Zeguen qui avait à ses côtés Koné Largaton du MIN, Fofana Youssouf de La Voix du Nord, et Gbelé Honoré dit Baoulé de 2e génération a été catégorique. "Nous valons plus que les 8 millions. Il faut arrêter de nous insulter et d'insulter le président Gbagbo. Comme l'a dit le président de l'Assemblée nationale Mamadou Koulibaly, des gens qui ont tenté de nous assassiner et ont échoué utilisent les rumeurs et l'intoxication pour nous avoir. Dans ce pays on connaît les personnes que la guerre a rendu riches. Nous, nous sommes des frustrés mais des dignes combattants. Nous étions avec Gbagbo avant son élection. Nous ne monnayons pas notre lutte. Que les gens cessent de se moquer, d'être méchants inutilement avec nous", a-t-il expliqué. Prenant la parole à son tour, Fofana Youssouf a appelé les patriotes à l'entente. "La crise n'est pas encore terminée pour qu'on s'entredéchire, qu'on se glisse des peaux de bananes. Si les camarades patriotes qui pourraient être les commanditaires de ces articles n'ont pas pitié de nous qu'ils aient honte au moins", a plaidé le président de la Voix du Nord. Touré Largaton, pour sa part, a prié les journalistes de ne pas se laisser manipuler mais d'accompagner plutôt le processus de paix "les kalashs ont cessé pour céder la place aux rumeurs. Nous sommes pauvres, mais nous restons dignes", a-t-il annoncé avant d'avouer qu'il est du même village que le Premier ministre Soro Guillaume sans pour autant chercher à le solliciter pour ses problèmes financiers. Enfin, Honoré Gbelé a indiqué que les résistants réservent des surprises à leurs contempteurs et aux Ivoiriens.

Aké Laurent Okoué


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur