Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 11 juillet 2012 par L'intelligent d'Abidjan

Dans son dernier rapport publié hier mardi 10 juillet 1012, Transparency International a listé 105 multinationales qui ont fait montre d'une grande transparence dans la lutte contre la corruption.

Ces entreprises mettent à la disposition du public des informations sur leurs chiffres d'affaires, leur rapport avec les milieux où elles exercent, contrairement à certaines qui exercent dans l'opacité, souligne le rapport. Cette liste, indique Transparency International, a été établie à partir d'une étude faite sur toutes les multinationales cotées en bourse. Transparency International note que les informations rendues publiques par les 105 plus grandes entreprises cotées en bourse portent surtout sur leurs codes de conduite, mais très peu sur les paiements qu'elles versent aux gouvernements. Les plus grandes sociétés cotées en bourse publient plus d'informations que par le passé sur leurs programmes anti-corruption. Elles doivent cependant faire encore beaucoup pour rendre plus transparentes les informations sur leurs opérations, selon une nouvelle étude conduite par l'organisation anti-corruption Transparency International, souligne le rapport qui évalue les 105 entreprises les plus importantes cotées en bourse sur la base de leur engagement public en faveur de la transparence. Les entreprises multinationales peuvent et doivent jouer un rôle significatif dans la lutte contre la corruption au niveau mondial. Alors que le monde cherche encore à se relever de la crise économique de 2008, davantage de dirigeants d'entreprises doivent s'engager contre la corruption, déclare la présidente de Transparency International, Huguette Labelle. Pour ce rapport, les notes obtenues par les entreprises vont de 0 à 10, 0 indiquant le plus faible degré de transparence et 10 le plus élevé. Ces notes se basent sur la disponibilité publique d'informations concernant les systèmes anti-corruption mis en place, l'organisation des entreprises évaluées et la quantité d'informations financières qu'elles fournissent pour chacun des pays dans lesquels elles opèrent. Même si dans l'ensemble, les entreprises ont fait des progrès dans la publication d'informations concernant leur engagement dans des programmes de lutte contre la corruption, en comparaison avec une étude de Transparency International menée sur ces mêmes entreprises en 2008, les entreprises multinationales doivent encore redoubler d'effort. En ce sens qu'elles demeurent encore le n?ud de la question de la corruption dans le monde. Les entreprises multinationales demeurent une part importante du problème de la corruption dans le monde. Il est temps qu'elles s'associent aux solutions. Elles doivent pour cela changer radicalement, affirme Cobus de Swardt, directeur exécutif de Transparency International. Pour ce dernier rapport, la palme de la transparence est revenue à la société norvégienne Statoil qui a obtenu une note de 8,3. Cette entreprise multinationale publie des informations significatives sur ses programmes anti-corruption, ses filiales, les impôts qu'elle verse et les profits qu'elle réalise dans les 37 pays où elle opère.

(Source : Transparency International)


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur