Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 27 juillet 2007 par Fraternité Matin

Nous sommes confiants. Nous repartons confiants, pleins d'espoir?, nous ont confié, hier à l'aéroport de Bouaké, le garde des Sceaux, ministre de la Justice. Mamadou Koné, et son homologue de l'Enseignement technique et de la formation professionnelle, Dosso Moussa, qui s'y étaient rendus pour se rendre compte de l'état d'avancement des travaux de réhabilitation des infrastructures d'accueil. De fait, pendant une quinzaine de minutes, les deux ministres ont eu une visite guidée par le chef de chantier, Edouard Koula. Le chef de chantier a dit que les travaux seront livrés samedi (le 28 juillet); ça suffit à notre bonheur. L'essentiel est que ce soit opérationnel dès lundi matin, date à laquelle nos illustres invités vont commencer à arriver?, a espéré le ministre Koné, chef de la délégation, sous l'approbation du ministre Dosso. Sous la conduite de M. Koula, les visiteurs sont partis du salon présidentiel à la galerie en passant par le salon ministériel et le bar. Peu avant leur arrivée en ces lieux, le chef de chantier nous indiquait déjà que tout est mis en ?uvre pour donner un visage éclatant aux structures d'accueil de l'aéroport qui était dans un état très délabré?. Ainsi, selon lui, le plafond a été changé, la toiture, faite de tuile, a été repeinte, de même que les murs du bâtiment. Le salon présidentiel, le salon ministériel, la galerie et bien d'autres choses viennent d'être créés?, a relevé le chef du chantier, non sans fierté. Mais, il précise avec instance qu'ici, le système d'eau demeure un problème crucial?. Ainsi pour les travaux en cours, soutient-il, nous sommes obligés d'engager des femmes qui vont nous puiser de l'eau à plus d'un kilomètre et ce n'est pas facile?. Toutefois, ajoute-t-il, la SODECI a rassuré qu'elle mettra en place un système qui marchera avec une citerne et tout se passera bien?. Seulement, note M. Koula, après la fête, tout ce système d'eau de l'aéroport de Bouaké devra être réhabilité. Selon lui, ce sont environ cinquante personnes qui ont été mobilisées pour effectuer ces travaux de réfection.
Touré Seydou, responsable de la construction de la charpente de la galerie, précise qu'elle sera couverte de tuiles. Ici comme au Ranhôtel, les travaux se poursuivent de jour comme de nuit. Sur ce site, la sécurité des travailleurs est particulièrement assurée par des éléments des Forces armées des Forces nouvelles (FAFN). C'est d'ailleurs l'un des hommes du chef d'état-major des FAFN, le général Soumaïla Bakayoko, qui nous a accompagné tout le temps qu'a duré notre visite à l'aéroport.

P. Soro


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur