Identifie Toi     Inscris Toi

mardi 3 juillet 2012 par Le Patriote

Réunion de vérités entre les membres de la section départementale du Rassemblement des Républicains (RDR) de Boundiali à leur siège le vendredi 15 juin dernier pour faire le bilan des élections présidentielles et législatives. Autour du secrétaire départemental, le colonel Sory Dembélé, pour la plupart venus d'Abidjan pour la circonstance, les membres de la direction départementale de campagne du RDR aux élections présidentielles et les élus. A l'analyse, le bilan jugé globalement positif mérite cependant quelques remarques selon les participants. Bilan positif parce qu'aux élections présidentielles, le RDR a recueilli au second tour pour le compte de son candidat, le Dr Alassane Ouattara 75% des suffrages exprimés. Et aussi parce que RDR a raflé l'ensemble des quatre circonscriptions aux élections législatives. Koné Dognon et son suppléant Gounougo Ténénan Mamadou dans la circonscription de Boundiali-Ganahoni. A Kouto-Blésségué, Diabaté Lassina suppléé par Koné Karim. A Kolia-Gbon-Sihanla, Touré Daouda Suppléé par Dao Ousmane. Et à Kasséré-Siempurgo, même si l'élu Ouattara Issa Guibéssongui s'était présenté en candidat indépendant, il n'en demeure pas moins qu'il est sorti des rangs du RDR. Mieux, aussitôt après son élection, il a annoncé son ralliement au groupe parlementaire du RDR. Cependant, tout n'a pas été rose. En effet, selon les participants, si les élections présidentielles ont connu un engouement général et une union sacrée autour du candidat Ouattara, force est de reconnaitre qu'à partir des législatives, quelques fissures sont apparues entre les rangs à certains niveaux . Sans faux-fuyant, ces dissensions ont été dénoncées et déplorées. Les différentes responsabilités ont été situées et le linge sale a été lavé. Le départemental, le colonel Sory Dembélé a appelé à l'union pour resserrer les rangs afin d'éviter que ne se répètent ces erreurs aux élections à venir. La date du 14 juillet retenue pour la rentrée politique du RDR à Boundiali, un comité scientifique a été mis en place pour déterminer le thème de cette rencontre. Ce sera aussi l'occasion pour faire un bilan plus général qui pendra en compte le bilan des élus en place depuis avant la crise de 2002.

Mack Dakota,
Correspondant


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur